des juges ont été nommés à Cordoue et à San Francisco – Commerce et Justice

des juges ont été nommés à Cordoue et à San Francisco – Commerce et Justice
des juges ont été nommés à Cordoue et à San Francisco – Commerce et Justice
-

Il s’agit de Silvina Gabriela Barbatti Dechiara, Ignacio José Villada et María Elena Arriazu, qui ont été nommés respectivement présidents des tribunaux de conciliation et du travail n° 14, 15 et 16 du Centre judiciaire de la capitale. Entre-temps, Matías Adolfo Astegiano a été nommé à la tête du Tribunal de Conciliation et du Travail de la ville de San Francisco.

Décret n° 234

Cordoue, le 14 juin 2024

VU : Accord n° 59 du Conseil judiciaire de la province de Cordoue du 18 décembre 2023.

ET CONSIDÉRANT :

Que par l’Accord susmentionné, le Conseil de la Magistrature, une fois terminées les procédures rigoureuses, a présenté la proposition de nomination de Mme Silvina Gabriela BARBATTI DECHIARA, DNI 24.584.993, comme Juge de Conciliation et du Travail au Tribunal de Conciliation et Emploi No. 14 du Centre Judiciaire de la Capitale, appartenant au Premier District Judiciaire basé dans la ville de Cordoue, envoyant la liste avec le score obtenu par chacun des sélectionnés.

Que ce pouvoir exécutif, aux termes du décret n° 2635/99, a demandé au Parlement de la province d’accepter de nommer Mme Silvina Gabriela BARBATTI DECHIARA, qui était la première dans l’ordre de mérite présenté.

Que l’Assemblée législative provinciale, en séance publique le 5 juin 2024, a accordé l’accord demandé par la résolution R-3935/24, conformément aux dispositions de l’article 104, paragraphe 42 de la Constitution provinciale.

Que, par conséquent, une fois remplies les exigences légales et constitutionnelles, il convient de procéder à la nomination de Mme Silvina Gabriela BARBATTI DECHIARA au poste susmentionné. Par conséquent, les dispositions de la loi n° 8802 et ses amendements, et dans l’exercice des pouvoirs conférés par les articles 144 alinéa 9 et 157 de la Constitution de la Province ;

LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE

DÉCRET

Article 1.- Mme Silvina Gabriela BARBATTI DECHIARA, DNI 24 584 993, est DÉSIGNÉE comme juge de conciliation et du travail au Tribunal de conciliation et du travail n° 14 du Centre judiciaire de la capitale, appartenant au premier district judiciaire ayant son siège dans la ville de Cordoue.

Article 2.- Les dépenses qui nécessitent le respect des dispositions de l’article précédent seront attribuées à la Juridiction 3.00, Programme 920, Poste principal 01, Partiel 01, Groupe 26, position 030, du Budget courant.

Article 3.- Le présent décret sera visé par le Ministre de la Justice et du Travail et par le Procureur de la République.

Article 4.- PROTOCOLISER, notifier au Tribunal Supérieur de Justice, publier au Journal Officiel et archiver.

Signé : MARTÍN MIGUEL LLARYORA, GOUVERNEUR – JORGE EDUARDO CORDOBA, PROCUREUR D’ÉTAT – JULIÁN MARÍA LÓPEZ, MINISTRE DE LA JUSTICE ET DU TRAVAIL

Décret n° 235

Cordoue, le 14 juin 2024

VU : Accord n° 59 du Conseil judiciaire de la province de Cordoue du 18 décembre 2023.

ET CONSIDÉRANT :

Que par l’Accord susmentionné, le Conseil de la Magistrature, une fois terminées les procédures rigoureuses, a présenté la proposition de nomination de M. Ignacio José VILLADA, DNI 18.172.619, comme juge de conciliation et de travail au Tribunal de conciliation et de travail n°. 15 du Centre Judiciaire de la Capitale, appartenant au Premier District Judiciaire basé dans la ville de Cordoue, envoyant la liste avec le score obtenu par chacun des sélectionnés.

Que ce Pouvoir Exécutif, aux termes du Décret n° 2635/99, a demandé à la Législature de la Province d’accepter de nommer M. Ignacio José VILLADA, qui était deuxième dans l’ordre de mérite présenté.

Que l’Assemblée législative provinciale, en séance publique le 5 juin 2024, a accordé l’accord demandé par la résolution R-3934/24, conformément aux dispositions de l’article 104, paragraphe 42 de la Constitution provinciale.

Que, par conséquent, une fois remplies les exigences légales et constitutionnelles, il convient de procéder à la nomination de M. Ignacio José VILLADA au poste susmentionné. Par conséquent, les dispositions de la loi n° 8802 et ses amendements, et dans l’exercice des pouvoirs conférés par les articles 144 alinéa 9 et 157 de la Constitution de la Province ;

LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE DÉCRETE

Article 1.- DÉSIGNER M. Ignacio José VILLADA, DNI 18.172.619, comme juge de conciliation et du travail au Tribunal de conciliation et du travail n° 15 du Centre judiciaire de la capitale, appartenant au premier district judiciaire avec siège dans la ville de Cordoue.

Article 2.- Les dépenses qui nécessitent le respect des dispositions de l’article précédent seront attribuées à la Juridiction 3.00, Programme 920, Poste principal 01, Partiel 01, Groupe 26, position 030, du Budget courant.

Article 3.- Le présent décret sera visé par le Ministre de la Justice et du Travail et par le Procureur de la République.

Article 4.- PROTOCOLISER, notifier au Tribunal Supérieur de Justice, publier au Journal Officiel et archiver.

Signé : MARTÍN MIGUEL LLARYORA, GOUVERNEUR – JORGE EDUARDO CORDOBA, PROCUREUR D’ÉTAT – JULIÁN MARÍA LÓPEZ, MINISTRE DE LA JUSTICE ET DU TRAVAIL

Décret n° 236

Cordoue, le 14 juin 2024

VU : Accord n° 59 du Conseil judiciaire de la province de Cordoue du 18 décembre 2023.

ET CONSIDÉRANT :

Que par l’Accord susmentionné, le Conseil de la Magistrature, une fois les procédures rigoureuses terminées, a présenté la proposition de nomination de M. Matías Adolfo ASTEGIANO, DNI 26.035.865, comme Juge de Conciliation et du Travail au sein du Tribunal de Conciliation et du Travail de. la ville de San Francisco, appartenant au cinquième district judiciaire.

Que ce pouvoir exécutif, aux termes du décret n° 2635/99, a demandé au Parlement de la province d’accepter de nommer M. Matías Adolfo ASTEGIANO, qui était huitième dans l’ordre de mérite présenté.

Que l’Assemblée législative provinciale, en séance publique le 5 juin 2024, a accordé l’accord demandé par la résolution R-3933/24, conformément aux dispositions de l’article 104, paragraphe 42 de la Constitution provinciale.

Par conséquent, une fois remplies les exigences légales et constitutionnelles, il convient de procéder à la nomination de M. Matías Adolfo ASTEGIANO au poste susmentionné. Par conséquent, les dispositions de la loi n° 8802 et ses amendements, et dans l’exercice des pouvoirs conférés par les articles 144 alinéa 9 et 157 de la Constitution de la Province ;

LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE

DÉCRET

Article 1.- M. Matías Adolfo ASTEGIANO, DNI 26.035.865, est DÉSIGNÉ comme juge de conciliation et du travail au Tribunal de conciliation et du travail de la ville de San Francisco, appartenant au Cinquième District Judiciaire.

Article 2.- Les dépenses qui nécessitent le respect des dispositions de l’article précédent seront attribuées à la Juridiction 3.00, Programme 920, Poste principal 01, Partiel 01, Groupe 26, position 030, du Budget courant.

Article 3.- Le présent décret sera visé par le Ministre de la Justice et du Travail et par le Procureur de la République.

Article 4.- PROTOCOLISER, notifier au Tribunal Supérieur de Justice, publier au Journal Officiel et archiver.

Signé : MARTÍN MIGUEL LLARYORA, GOUVERNEUR – JORGE EDUARDO CORDOBA, PROCUREUR D’ÉTAT – JULIÁN MARÍA LÓPEZ, MINISTRE DE LA JUSTICE ET DU TRAVAIL

Décret n° 237

Cordoue, le 14 juin 2024

VU : Accord n° 59 du Conseil judiciaire de la province de Cordoue du 18 décembre 2023.

ET CONSIDÉRANT :

Que par l’Accord susmentionné, le Conseil de la Magistrature, une fois les procédures rigoureuses terminées, a présenté la proposition de nomination de Mme María Elena ARRIAZU, DNI 24.309.451, comme juge de conciliation et du travail au Tribunal de conciliation et du travail. N° 16 du Centre Judiciaire de la Capitale, appartenant au Premier District Judiciaire basé dans la ville de Cordoue, envoyant la liste avec le score obtenu par chacun des sélectionnés.

Que ce pouvoir exécutif, aux termes du décret n° 2635/99, a demandé au Parlement de la province d’accepter de nommer Mme María Elena ARRIAZU, qui s’est classée quatrième dans l’ordre de mérite présenté.

Que l’Assemblée législative provinciale, en séance publique le 5 juin 2024, a accordé l’accord demandé par la résolution R-3932/24, conformément aux dispositions de l’article 104, paragraphe 42 de la Constitution provinciale.

Par conséquent, une fois remplies les conditions légales et constitutionnelles, il convient de procéder à la nomination de Mme María Elena ARRIAZU au poste susmentionné. Par conséquent, les dispositions de la loi n° 8802 et ses amendements, et dans l’exercice des pouvoirs conférés par les articles 144 alinéa 9 et 157 de la Constitution de la Province ;

LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE

DÉCRET

Article 1.- Mme María Elena ARRIAZU, DNI 24 309 451, est DÉSIGNÉE juge de conciliation et du travail au Tribunal de conciliation et du travail n° 16 du Centre judiciaire de la capitale, appartenant au premier district judiciaire ayant son siège dans la ville de Cordoue. .

Article 2.- Les dépenses qui nécessitent le respect des dispositions de l’article précédent seront attribuées à la Juridiction 3.00, Programme 920, Poste principal 01, Partiel 01, Groupe 26, position 030, du Budget courant.

Article 3.- Le présent décret sera visé par le Ministre de la Justice et du Travail et par le Procureur de la République.

Article 4.- PROTOCOLISER, notifier au Tribunal Supérieur de Justice, publier au Journal Officiel et archiver.

Signé : MARTÍN MIGUEL LLARYORA, GOUVERNEUR – JORGE EDUARDO CORDOBA, PROCUREUR D’ÉTAT – JULIÁN MARÍA LÓPEZ, MINISTRE DE LA JUSTICE ET DU TRAVAIL

N. de R.- Publié au Journal officiel de la province de Cordoue n° 124 du 18 juin 2024.

-