«NOUS NE SOMMES PAS AU SOMMET»

-

La directrice de l’épidémiologie de Corrientes, Angelina Bobadilla, s’est entretenue avec ce média et a assuré que la situation due aux problèmes respiratoires à Corrientes est stable. «C’est la transition entre la fin de l’épidémie de dengue et le début des problèmes respiratoires suite aux semaines froides survenues dans la province. Nous ne sommes pas au sommet et ce n’est pas encore le moment de la plus grande circulation. En période froide, la propagation est plus facile car on est plus confiné et la contagion se fait de personne à personne. La situation est assez calme car nous ne sommes pas effondrés », a déclaré Bobadilla.

«Les mesures de prévention ne sont pas nouvelles et nous disposons d’un formidable outil : les vaccins. La pandémie nous a laissé de grandes leçons et nous devons désormais les appliquer. Les jeunes enfants et les femmes enceintes doivent recevoir leurs vaccins complets et tout au long de leur vie, de sorte que lorsque le virus de la grippe, l’adénovirus et le rhume apparaissent, la population est déjà protégée”, a-t-il déclaré et a recommandé à la population de rester chez elle. Contactez votre médecin de famille si vous présentez des symptômes.

#Argentina

-