Les habitants du quartier Mayoraz et une affirmation retentissante : « Cela fait longtemps que nous n’avons pas la paix »

Les habitants du quartier Mayoraz et une affirmation retentissante : « Cela fait longtemps que nous n’avons pas la paix »
Les habitants du quartier Mayoraz et une affirmation retentissante : « Cela fait longtemps que nous n’avons pas la paix »
-

Après la série d’événements d’insécurité, ce mardi midi Les habitants auto-convoqués du quartier Mayoraz ont été reçus au Ministère de la Sécuritéde sorte que dans Récemment, le quartier a été le théâtre de plusieurs événements criminels, parmi lesquels se distinguent les vols résidentiels. L’un de ces cas a été tragique et a entraîné la mort du voisin Walter Paglia (47 ans).

« La préoccupation essentielle était la question des gens qui se déplaçaient à des heures différentes, déguisés en gens qui demandaient, et les entrées des maisons. C’est ce que nous avons laissé établi ici », a déclaré l’un des voisins auto-convoqués. Par ailleurs, il s’est montré satisfait de l’accueil des officiels : « Nous avons pu expliquer les problèmes, au moins ils nous ont écoutés et nous ont donné des outils et des projets pour continuer à tenter de mettre fin à ce fléau. “Ils ont souligné qu’en cas de situation étrange, nous appelions le 911.”

La zone qui comprend Quartier Mayoraz et quartier Belgranotous deux situés au nord de la ville de Santa Fe, a été marqué récemment par des événements tragiques comme le récent assassinat de Walter Paglia et aussi l’année dernière, lorsqu’Oscar Baños, un épicier de 73 ans, a été poignardé dans son magasin et lui a miraculeusement sauvé la vie.

Y vivre au jour le jour est inquiétant. Marcela, l’une des habitants auto-convoquées du quartier de Mayoraz qui a assisté à la réunion, a déclaré : « C’est une situation quotidienne dans laquelle vous quittez votre maison et vous ne savez pas si, à votre retour, vous ne serez pas surpris qu’il y ait quelqu’un d’étrange à l’intérieur qui vous attend. « Cela fait longtemps que nous n’avons pas eu la paix, nous n’avons pas eu la tranquillité. ». En ce sens, il a demandé « qu’il y ait plus de présence policière, qu’ils contrôlent davantage le quartier ».

L’assemblée générale avec les institutions du quartier aura lieu à l’école « Antonia Maria Verna », au cœur du quartier Mayoraz. Archive

Ce mercredi 19, à 17h00, se tiendra une autre assemblée générale avec les institutions appartenant aux quartiers Mayoraz et Belgrano. Il aura lieu à l’école « Antonia Maria Verna », située à Diagonal Aguirre 2737, au cœur du Barrio Mayoraz. Les autorités du Ministère de la Justice et de la Sécurité y seront présentes pour apporter des solutions à l’insécurité que vivent les habitants de la zone.

-