Grève à Vaca Muerta : Petroleros et Nación se rendent au quartier de l’entracte

-

Ce matin, après 11 heures, les syndicats pétroliers de Neuquén, La Pampa et Río Negro se sont réunis à Buenos Aires avec des représentants du ministère du Travail. La réunion a été convoquée par l’organisation pour éviter l’arrêt des activités de mardi et mercredi annoncé par Petroleros Privados vendredi dernier. De l’Union Hiérarchique Ils ont confirmé qu’ils étaient entrés dans la période intérimaire jusqu’au 26 juin.

La grève avait été annoncée quelques jours auparavant la situation salariale d’un groupe de travailleurs qui perçoivent des salaires inférieurs au niveau du panier de base. Il s’agit des opérateurs qui travaillent 8 heures, qui sont pour la plupart des entrants dans des entreprises de services, dont le salaire, selon le syndicat, est entre 600 000 et 800 000 pesos par mois.

De la Hiérarchie, ils ont confirmé à Energía On que la réunion avait été convoquée Par le ministère du Travail, il est entré dans la période intérimaire jusqu’au 26 juin. La revendication des salaires du secteur, qui sont à la base de la pyramide salariale des Petroleros, n’est pas nouvelle.

Depuis les caméras du secteur, ils pointent du doigt un plus pour ces travailleurs de la création d’une sorte de fonds être alimenté par la contribution des travailleurs aux revenus les plus élevés. L’initiative suscite le rejet car, à terme, elle représente un aplatissement de la pyramide salariale.

Face à cette situation, Private Oilers a dû Une grève de 48 heures a été ordonnée comme mesure de force si l’appel de la Nation n’était pas présenté..

«Nous avons des collègues qui vivent sous le seuil de pauvreté. Aucun pétrolier ne sera obligé de subir cela. Ils vont devoir réparer ce gâchis et j’espère que ce sera cette semaine, car sinon la semaine prochaine, nous serons en grève”, avait prévenu le secrétaire général, Marcelo Rucci.

La mesure de la force était prévue pour Commencé hier mardi à 8h du matin. A un peu plus de 12 heures du terme, le syndicat a annoncé sa suspension temporaire après l’appel du ministère national du Travail pour aujourd’hui à 11 heures.

-