Gallardo ne voit pas d’omissions de la part de ses agences gouvernementales dans la tragédie du club Rich de SLP

-

Après le tragédie au club de Rich de San Luis Potosí, dans lequel deux personnes ont perdu la vie et d’autres ont été blessées, le gouverneur Ricardo Gallardo Cardona Il a dit qu’il ne considère pas qu’aucune agence de son administration, comme la Protection Civile ou la Direction de l’Intérieur, ait commis une quelconque négligence liée à des omissions.

C’est pour cette raison qu’il a déclaré que, de toute façon, c’est le Bureau du Procureur général de l’État (FGE) qui est chargé d’enquêter et de déterminer les éventuelles responsabilités.

«Je n’ai pas vu (d’omissions), mais que le parquet l’examine, qu’il le fasse et qu’il lui demande des comptes, nous ne l’avons pas vu. Par exemple, la Protection Civile a été très occupée avec les incendies, nous travaillons aussi dur que possible, ils font un travail impressionnant pour parvenir à zéro incendie à San Luis Potosí », a souligné le gouverneur.

Face à cette situation, Ricardo Gallardo a déclaré que tout ce qui concernait critiques de clubs et de discothèques Il s’agit d’une faculté municipale de la Protection Civile, donc “ils doivent se mobiliser et contribuer à empêcher que des événements aussi regrettables que ceux du 7 juin (au club Rich) ne se reproduisent”.

Il a ajouté que, de la même manière, les personnes arrêtées lundi dernier n’ont pas encore été liées au procès, puisque lors de la première audience mise à la disposition de l’autorité juridictionnelle, leur défense a demandé la duplication du délai, soit 144 heures. de sa présentation devant le juge.

Enfin, le gouverneur a souligné “nous devons laisser le parquet faire son travail, laisser le pouvoir judiciaire faire son travail, les laisser se défouler et qu’un procès ait lieu conformément à la loi, si ces personnes sont responsables, qu’elles soient punies, sinon , alors non… Ce que je demande, c’est que des mesures soient prises et que quiconque doit rendre des comptes, qu’il soit fonctionnaire ou non.»

-