Qui est inclus dans la réforme des retraites et autres questions sur le nouveau système | Actualités

Qui est inclus dans la réforme des retraites et autres questions sur le nouveau système | Actualités
Qui est inclus dans la réforme des retraites et autres questions sur le nouveau système | Actualités
-

La réforme des retraites approuvée par le Congrès compte 92 articles. – Image de référence

Photo : Getty Images

La semaine dernière, la Chambre des représentants a décidé d’accepter le texte de la réforme des retraites approuvé par le Sénat. Avec cette décision, l’initiative du gouvernement de Gustavo Petro a mis fin à son processus législatif ; Désormais, la sanction présidentielle manque.

Lors d’un événement en direct organisé par ce journal, Mauricio Olivera, ancien président de Colpensiones et vice-recteur administratif et financier de l’U. de los Andes, et Andrés Izquierdo, avocat expert en retraites et directeur d’Integral Soluciones Pensionales ISP, ont répondu à plusieurs des les doutes des députés sur le fonctionnement du nouveau système.

Les experts ont souligné que les décisions de la Cour Constitutionnelle peuvent encore changer le cours de l’initiative, étant donné que plusieurs députés de l’opposition ont déjà annoncé qu’ils exigeraient la réforme en raison d’éventuels vices de procédure. Il faut également rappeler que Luis Fernando Velasco, ministre de l’Intérieur, a annoncé cette semaine que le gouvernement présenterait un projet pour améliorer “trois ou quatre points” du projet avant son entrée en vigueur.

Dans le contexte: Le gouvernement prépare un projet pour corriger les problèmes liés à la réforme des retraites

Les deux experts ont laissé la même recommandation : il est essentiel que les membres revoient leurs antécédents professionnels.

À qui s’adresse la réforme des retraites ?

Le nombre de semaines de cotisations à la date d’entrée en vigueur du projet (1er juillet 2025) définit si vous restez dans le régime actuel ou si vous passez au nouveau système :

▶️La loi 100 de 1993 continuera de s’appliquer aux hommes qui ont 900 semaines de cotisations ou plus, ceux qui en ont moins restent dans le nouveau système.

▶️La loi 100 de 1993 continuera de s’appliquer aux femmes qui ont 750 semaines de cotisations ou plus, celles qui en ont moins restent dans le nouveau système.

Quand la réforme entre-t-elle en vigueur ?

Le nouveau système de retraite sera lancé le 1er juillet 2025.

Nous recommandons: La pension et le mystère de la façon dont les fonds privés factureront des commissions

Comment fonctionnent les piliers ?

▶️ Pilier de solidarité: les personnes âgées vivant dans la pauvreté qui ne peuvent obtenir de pension (65 ans pour les hommes et 60 ans pour les femmes) et les hommes de plus de 55 ans et les femmes de plus de 50 ans qui ont une perte de capacité de travail égale ou supérieur à 50 % et s’ils n’ont pas de source de revenus, ils recevront un revenu de base qui correspondra au moins au seuil d’extrême pauvreté (environ 223 000 $).

▶️ Pilier semi-contributif: Les hommes de plus de 65 ans et les femmes de plus de 60 ans ayant cotisé entre 300 et moins de 1 000 semaines recevront une rente viagère :

  • Si vous êtes bénéficiaire du pilier de solidarité, les cotisations à Colpensiones seront ajustées en fonction de l’inflation et l’épargne des fonds privés sera ajoutée.
  • Si vous n’êtes pas bénéficiaire du pilier de solidarité, les cotisations versées à Colpensiones seront ajustées en fonction de l’inflation, augmentées de 3% et il y aura une subvention équivalente à 20% pour les hommes et 30% pour les femmes, plus le montant épargné. dans des fonds privés.

▶️ Pilier contributif: Tous les membres cotiseront à Colpensiones jusqu’à 2,3 salaires minimum (2 990 000 $ en 2024) et à partir de là à l’un des administrateurs du fonds de pension (AFP).

▶️ Pilier d’épargne volontaire: pour ceux qui souhaitent réaliser une épargne supplémentaire pour leur retraite.

Quel est le nombre de semaines requis pour prendre sa retraite ?

*Pour les hommes, le nombre minimum de semaines requis sera de 1 300.

* Pour toutes les femmes, le besoin commencera à diminuer en 2025 (cette année-là, il restera à 1 275) jusqu’à atteindre 1 000 semaines en 2036. Le projet établit également que les femmes qui atteignent l’âge de la retraite (57 ans) et qui ne disposent pas de semaines pourront obtenir une prestation de 50 semaines pour chaque enfant jusqu’à trois. En pratique, cela signifie que certaines femmes pourront prendre leur retraite après 850 semaines.

A lire aussi : Du chemin de croix au bureau, le chemin de la réforme des retraites au Congrès

L’âge de la retraite change-t-il ?

Non, l’âge est le même : 57 ans pour les femmes et 62 ans pour les hommes. Pour accéder aux piliers solidaire et semi-contributif, l’âge sera de 62 ans pour les femmes et de 65 ans pour les hommes.

Comment fonctionne l’allocation anticipée ?

Les affiliés qui entrent dans le nouveau système et qui ont 65 ans s’ils sont des hommes et 62 ans s’ils sont des femmes peuvent bénéficier de l’avantage anticipé. Ce mécanisme permet à ceux qui disposent de 1 000 semaines de prendre leur retraite et de continuer à se voir déduire de leur allocation les cotisations dont ils ont besoin.

Qu’adviendra-t-il de l’argent épargné dans les fonds privés ?

Les AFP continueront de gérer l’épargne dont elles disposent actuellement (421 milliards de dollars en mars). Au fur et à mesure que les membres prendront leur retraite, les fonds seront transférés à Colpensiones.

A lire aussi : Le sort de la réforme des retraites devant la Cour constitutionnelle

Qu’est-ce que le fonds d’épargne ?

Il s’agit d’un nouveau fonds qui crée l’initiative d’épargner et d’investir une partie des cotisations qui entrent dans Colpensiones. Il est important de garantir la viabilité budgétaire à long terme du système. Le projet prévoit que le fonds sera entre les mains de la Banque de la République.

Qu’arrivera-t-il à ceux qui ont cotisé jusqu’à 299 semaines ?

Les personnes qui ont cotisé jusqu’à 299 semaines recevront ce qu’elles ont épargné, dans des Colpensiones ajustées en fonction de l’inflation et dans des fonds privés (au cas où des économies auraient été réalisées dans un AFP), ajustées en fonction de l’inflation et des rendements.

Où devrez-vous citer ?

Toutes les personnes qui entreront dans le nouveau système cotiseront à Colpensiones à hauteur de 2,3 salaires minimum (2 990 000 dollars en 2024) et désormais à un fonds privé. Autrement dit, si vous gagnez jusqu’à 2,3 Smic, vous ne cotiserez qu’à Colpensiones, mais si vous gagnez plus que ce montant, vous cotiserez une partie à Colpensiones (jusqu’à 2,3 Smic) et à partir de là, dans un fonds privé. La réforme permet à ceux qui restent dans le régime de transition de passer entre les Colpensiones et les AFP même s’ils sont à moins de 10 ans de l’âge de la retraite.

-