MinDefensa lance la « Mission Cauca » pour rétablir l’ordre territorial dans cette région

MinDefensa lance la « Mission Cauca » pour rétablir l’ordre territorial dans cette région
MinDefensa lance la « Mission Cauca » pour rétablir l’ordre territorial dans cette région
-

L’arrivée des troupes est conforme à la dernière décision du conseil de sécurité réuni mercredi dernier par le gouvernement et le commandement des forces militaires à Jamundí.

Photo : Armée

Ce vendredi, le ministre de la Défense, Iván Velásquez, et l’état-major militaire sont à Popayán pour lancer la « Misión Cauca », une stratégie qui vise à garantir les droits des habitants de cette région face aux affrontements survenus ces dernières semaines. entre la force publique et les groupes hors-la-loi.

L’initiative sollicite l’intervention du gouvernement, du Département national de planification (DNP) et des autorités locales et territoriales du Cauca pour consolider la paix et protéger la population civile qui a été la cible d’attaques suite à la suspension du cessez-le-feu, le 17 mars, avec l’état-major central des dissidents des FARC.

Lire aussi : Des dissidents des FARC attaquent le poste de police de Jamundí, Valle del Cauca

Selon le ministre de la Défense, la première phase de cette intervention se concentrera sur les actions militaires et policières dans le Canyon Micay, qui comprend les municipalités d’Argelia, El Tambo, López de Micay, Guapi, Timbiquí et Santander de Quilichao dans le département de Cauca.

En outre, après les quatre dernières attaques qui ont touché Jamundí (Valle del Cauca) et l’attaque dont le père du vice-président, Francía Marquez, a été victime sur les routes du département, l’institution a également donné la priorité à cette municipalité dans la mission. .

« Avec l’état-major central, nous n’avons aucune table de conversation dans le Cauca, ni à Nariño, ni dans le Valle del Cauca. La stratégie contre ce groupe dans ces trois départements est le combat militaire », a déclaré Iván Velásquez, ministre de la Défense, au milieu de l’événement.

Cela pourrait vous intéresser : Le ministre de la Défense exige le démantèlement des « fronts de sécurité » à Sincelejo, Sucre

La mission cherche également à contrecarrer les économies illicites des groupes armés qui se disputent le territoire, tels que les dissidents des FARC, l’Armée de libération nationale (ELN) et le Clan du Golfe. Ces groupes sont associés au trafic de drogue, à l’extraction illicite de minéraux et à l’extorsion.

« La Mission Cauca est la transformation du territoire. Elle assume, consolide et étend le contrôle du département. Mais il s’agit également de créer les espaces de sécurité essentiels à la transition des économies illicites vers les économies licites », a ajouté le ministre Velásquez.

Aussi, des stratégies seront articulées pour la protection des communautés et des dirigeants territoriaux qui cherchent à consolider la paix sur ce territoire. Une des priorités, commente le portefeuille, est de donner la priorité à la prise en charge des enfants et des jeunes, compte tenu de l’augmentation du recrutement forcé et de la criminalité organisée dans le Cauca et le Valle del Cauca.

Pour en savoir plus sur la justice, la sécurité et les droits de l’homme, visitez la section judiciaire de Le spectateur.

-