Article : Le Canada se ridiculise à Cuba

Article : Le Canada se ridiculise à Cuba
Article : Le Canada se ridiculise à Cuba
-

Cubainformacion.- Cette semaine, des navires militaires de plusieurs pays ont visité Cuba, avec l’autorisation de La Havane : Russie, Venezuela et Canada. Concernant le brouhaha médiatique autour de la présence russe, nous étions déjà passés en revue dans la dernière émission les bêtises et mensonges de la presse qui se prétend sérieuse. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur la présence du navire de patrouille NCSM Margaret Brooke, de la Marine royale canadienne, arrivé dans la baie de La Havane vendredi dernier.


Sur un appareil mobile, maintenez enfoncé le lien précédent jusqu’à ce que le menu apparaisse avec l’option de téléchargement.


Voir cette même vidéo sur YouTube

L’opposition conservatrice du Canada (encore plus OTANiste et de droite que le gouvernement « libéral » lui-même) a protesté : « pourquoi un navire de guerre canadien est-il envoyé pour « célébrer » les relations avec une dictature communiste, et encore moins quand des navires de guerre russes y sont amarrés ? Cuba et la Russie ne sont pas des alliés du Canada. » Il s’agit d’une visite « imprudente, radicale et dangereuse », ont déclaré plusieurs politiciens conservateurs. La réponse du ministre de la Défense Bill Blair n’aurait pu être plus ridicule, enfantine et honteuse. Le navire devait envoyer « un message très clair selon lequel le Canada dispose d’une armée compétente » et « dissuader la Russie », de sorte que « le Canada a travaillé en étroite collaboration avec la marine américaine ». ET Il a ajouté, pour compléter la plaisanterie : “Nous continuerons à surveiller les mouvements et les activités des navires russes. La présence est un moyen de dissuasion. Nous étions présents.” Y a-t-il un éditorial qui analyse cela pour ce que c’est, une chose horrible et ridicule ? N’attendez pas : l’OTAN doit resserrer les rangs et dissimuler un tel gâchis.

Soit dit en passant, le gouvernement du Canada a participé au Sommet « pour la paix en Ukraine » en Suisse. Nous l’avons mis entre guillemets parce que l’autre partie au conflit, la Russie, n’a même pas été invitée et, d’ailleurs, comme le dit Pascual Serrano : «Le document de proposition de paix pour l’Ukraine approuvé en Suisse a été soutenu par 103 pays de moins que ceux qui ont condamné le blocus de Cuba à l’ONU.» En Suisse, il y a eu 82 signatures provenant de 101 délégations convoquées, alors que le blocus de Cuba est condamné par 183 gouvernements. Un véritable fiasco, également masqué par la propagande de guerre de l’OTAN contre la Russie, menée par les médias occidentaux.

Nous analysons également comment, à partir de La presse numérique « à thème cubain » (ou plutôt anticubaine) réalise la propagande la plus grossière contre le tourisme à Cuba, pour soutenir la stratégie de souffrance et de faim du peuple cubain menée par le gouvernement américain. « Combien de touristes Cuba recevrait-il sans « révolution » et sans « continuité » ? » est le titre de l’article publié dans le Diario de Cuba (média soutenu par des fonds fédéraux américains) de Roberto Álvarez Quiñones, né à Cuba, résidant en Californie, qui a travaillé dans le journal « Granma » et à la télévision de l’île jusqu’en 1992, et qui soutient aujourd’hui la loi Helms-Burton et la guerre totale contre l’économie cubaine, parce que – écoutez bien – « sans tyrannie totalitaire, des millions d’Américains iraient à Cuba. L’embargo commercial et financier américain est contre l’État qui affame les Cubains, il n’est pas contre Cuba ni contre son peuple. Si l’Île avait un État de droit et une économie de marché, l’industrie touristique serait privée et il n’y aurait pas de loi Helms-Burton. En bon créole : « Une fois le chien mort, la rage est finie. » » Quel salaud et quelle canaille ! Si celui qui interdit le tourisme américain est le blocus américain de son propre peuple !

Nous passerons également en revue le blocus yankee du Venezuela. Aujourd’hui, la société Citgo Petroleum Corporation (CITGO), filiale de PDVSA et évaluée à 13 milliards de dollars, est en cours d’enchères, après sa confiscation et son vol par le gouvernement de Donald Trump., entre les raffineries, les pipelines et les stations. Tout cela grâce à la « Mafia du nom de famille », à la soi-disant « Assemblée nationale 2015 », c’est-à-dire à Juan Guaidó, Leopoldo López, Julio Borges, María Corina Machado, etc., etc.

Cependant, et malgré les souffrances infinies qu’a endurées le peuple vénézuélien, en raison du blocus économique et financier, de la guerre contre son industrie pétrolière et du vol de ses comptes bancaires, de son or et de ses entreprises à l’étranger, Nicolas Maduro reste en tête des sondages pour l’élection présidentielle du 28 juillet. La chaîne Univisión l’a reflété dans l’une de ses informations, jusqu’à ce que quelqu’un dans la direction du média décide que cela ne convenait pas et retire l’information. C’est la liberté de la presse.

Et tout a son explication : qui a vaincu les pénuries et les files d’attente au Venezuela ? Qui a créé le CLAP pour garantir un minimum de nourriture à la population en pleine guerre économique ? Qui a réussi à remettre l’économie sur le chemin de la croissance, reconnue même par le FMI ? Qui a réussi à produire 97 % de la nourriture consommée dans le pays aujourd’hui ? Qui a réalisé cinq millions de logements sociaux ? Nicolas Maduro !

À ce sujet et bien plus encore, aujourd’hui, à El Batazo, avec un article de :

@PedroKonductaz

@RoiLopezRivas

@Infusionlogica

@NicoOrdozgoiti

@pascual_serrano

@JimmydeCuba

@ElNecio_Cuba

Photo de couverture : Le navire de patrouille NCSM Margaret Brooke, de la Marine royale canadienne, à son arrivée dans la baie de La Havane, le vendredi 14 juin 2024. Photo : Roberto Garaycoa Martínez / Cubadebate.

Equipe : Lázaro Oramas, José Manzaneda, Hafed Mohamed Bachir.

Principaux fragments de “El Batazo”

1 – Le Canada a pris un bateau en papier pour Cuba pour effrayer la Russie

2 – Échec du sommet sur l’Ukraine en Suisse : cent soutiens de moins que la condamnation par l’ONU du blocus américain contre Cuba

3 – Soutenir l’interdiction du tourisme américain à Cuba et accuser Cuba de ne pas accueillir de touristes américains

4 – CITGO : quand le capitalisme confisque, exproprie et vole

5 – Censure des sondages favorables à Nicolas Maduro : le dernier des gardiens de la liberté d’information

6 – La démagogie sur la « violence des jeunes » à Cuba

Visitez les réseaux sociaux de Cubainformation :

Facebook : https://www.facebook.com/cubainformacion
X (Twitter) : https://twitter.com/cubainformación
@cubainformación
Instagram : https://www.instagram.com/cubainformacion/
YouTube : https://www.youtube.com/user/CubainformacionTV/videos
TikTok : https://www.tiktok.com/@cubainformacion.tv
Chaîne télégramme : https://t.me/cubainformacion
Chaîne WhatsApp : https://whatsapp.com/channel/0029Va9YFa43bbV3qiotA40d
Devenez membre de Cubainformacion : https://cubainformacion.tv/campaigns/yotambiensoyci/donativo

-