Un Chili inefficace a fait match nul et vierge contre le Pérou lors de ses débuts en Copa América 2024

Un Chili inefficace a fait match nul et vierge contre le Pérou lors de ses débuts en Copa América 2024
Un Chili inefficace a fait match nul et vierge contre le Pérou lors de ses débuts en Copa América 2024
-

21 juin 2024, 22 h 17 HE

Le Chili et le Pérou ont ouvert le feu lors du duel inaugural pour les deux au stade AT&T du Texas, aux États-Unis, dans un duel valable pour la première journée du groupe A du Coupe de l’America.

Le match s’est déroulé devant un public important, chilien et péruvien, qui a fait connaître sa présence à travers le chant des hymnes.

Concernant le développement de jeux, L’arrivée la plus nette a été celle du Chili à la 15e minute, aux pieds d’Alexis Sánchez. Le Tocopillano a perdu une occasion de but imminente, après avoir reçu une passe basse de Víctor Dávila, mais n’a pas pu terminer avec un tir qui est passé au-dessus de la barre transversale.

Le Pérou n’a perturbé le but de Claudio Bravo qu’à la 42′ après un ballon arrêté et une tête péruvienne bien contrôlée par l’expérimenté capitaine chilien.

En revanche, l’équipe dirigée par Jorge Fossati a regretté le départ forcé de Luis Advíncula, blessé et dû être remplacé après 35 minutes de jeu.

En complément, Gareca a envoyé Darío Osorio sur le terrain à la place de Diego Valdés, qui, presque à la fin de la première mi-temps, a également présenté un malaise physique.

En seconde période, nous avons vu une équipe péruvienne plus forteavançant quelque peu ses lignes et se rapprochant du but chilien.

C’est ainsi que Gianluca Lapadula a pu ouvrir le compte, avec un ballon qui était à sa merci dans la surface après un demi-dégagement, mais son tir s’est détaché dans les gants de Bravo.

Après le manque d’arrivées dans l’attaque chilienne, le stratège argentin a décidé quelques changements dans l’offensive à la 65′, avec l’arrivée de Ben Brereton et Marcos Bolados à la place de Víctor Dávila et Eduardo Vargas.

Malgré les changements, la réalité n’a pas beaucoup changé pour le Chili, Au contraire, puisque le Pérou a eu une autre occasion claire à la 80e minute, après un corner que Lapadula a de nouveau connecté, exigeant Bravo avec un double confinement en raison de la menace de Paolo Guerrero, qui venait d’entrer dans le Bicolor.

L’équipe nationale chilienne a essayé avec d’autres approches dirigées par Alexis, mais sans la clarté nécessaire pour briser le 0-0, résultat final qui a laissé aux deux équipes un point dans le groupe A de la compétition qu’elles partagent avec l’Argentine et le Canada.

Le prochain match de la Roja aura lieu mardi 25 juin contre l’Argentine, leader de sa zone qui a battu le Canada 2-0 à ses débuts.

-