La sécurité doit être la priorité de la Mission Cauca

La sécurité doit être la priorité de la Mission Cauca
La sécurité doit être la priorité de la Mission Cauca
-

L’annonce du ministre de la Défense, Iván Velásquez, sur la « Mission Cauca », qu’il a définie comme un effort multidimensionnel de transformation du territoire avec la collaboration de plusieurs entités, est pleine d’espoir.

Cependant, le succès de cette initiative dépendra largement de sa capacité à donner la priorité à la sécurité et à reprendre le contrôle territorial perdu au profit des groupes criminels.

Cauca a longtemps été un épicentre de violence et l’incapacité du gouvernement national actuel à prendre des décisions offensives contre les groupes criminels leur a permis d’étendre leur influence, au point de franchir les frontières, comme le montre la situation à Jamundí, municipalité de Valle del Cauca. , qui se trouve à la frontière des deux départements, et a subi de multiples attaques au cours des deux derniers mois.

Il est donc crucial que la « Mission Cauca » ne devienne pas une simple publicité destinée à calmer le jeu. Le Cauca a besoin d’actions concrètes et décisives et le gouvernement national doit comprendre que sans garantir la sécurité, aucune initiative de développement social et économique ne réussira dans ce département ou dans un autre.

La menace constante de violence et de criminalité décourage les investissements, interrompt l’activité productive et génère un climat d’incertitude qui paralyse le développement.

L’insécurité limite également l’accès aux services de base tels que l’éducation et la santé, restreint la mobilité des personnes et affecte gravement la qualité de vie.

En outre, la peur et la méfiance érodent le tissu social, empêchant la cohésion communautaire et la participation des citoyens aux projets de développement.

Par conséquent, l’objectif principal de toute intervention du gouvernement national dans le Cauca doit être de garantir la sécurité.

Ce n’est qu’en recouvrant le contrôle du territoire et en établissant un environnement sûr que les bases d’une transformation réelle et durable du territoire pourront être posées.

commentaires


#Colombia

-