À Chocó, la construction nationale du projet de nouvelle loi sur le sport, les loisirs et l’activité physique a commencé

-


Agrandir

×

Quibdó, Chocó 21 juin 2024. Renforcer la loi pour que les programmes s’étendent à tous les départements ; articulation entre le ministère et les régions et structuration d’une politique différentielle et territoriale dans la dynamique du sport et de l’activité physique, telles sont quelques-unes des conclusions de la table nationale de construction du projet de la nouvelle Loi du Sport qui a été réalisé dans la capitale du département. du Chocó, dirigé par la ministre des Sports, Luz Cristina López Trejos.

Photo : Le ministre a dirigé la table nationale de construction du projet de nouvelle loi du sport qui a été réalisé dans la capitale du département de Chocó.
Début des travaux à Chocó

En présence de la ministre des Sports, Luz Cristina López Trejos, et de son équipe de travail, s’est tenue la première table nationale pour recueillir les initiatives, propositions et besoins des acteurs du secteur.

Presse Mindeporte

Quibdó, Chocó 21 juin 2024. Renforcer la loi pour que les programmes s’étendent à tous les départements ; articulation entre le ministère et les régions et structuration d’une politique différentielle et territoriale dans la dynamique du sport et de l’activité physique, telles sont quelques-unes des conclusions de la table nationale de construction du projet de la nouvelle Loi du Sport qui a été réalisé dans la capitale du département. du Chocó, dirigé par la ministre des Sports, Luz Cristina López Trejos.

Le siège régional du SENA de Chocó a été l’épicentre de plus de 100 participants liés au secteur sportif pour rencontrer la ministre et son équipe de travail composée du vice-ministre, Emilio Palacios Blandón ; la directrice des ressources et outils du système sportif national, Esther Mendoza Peinado ; le directeur de Promotion et Développement, Carlos Aníbal Peralta ; le directeur de l’Inspection, Surveillance et Contrôle, Andrés Darío Tigreros ; le directeur du positionnement et du leadership sportif, Guillermo Montaño, et la chef du bureau consultatif de planification, Alexandra Herrera.

“Faisons un combo pour le sport, au travail car ici personne n’est laissé de côté.” Ce sont les mots du chef du Portefeuille, invitant les membres du secteur à apporter leur contribution et faire des propositions afin d’améliorer les dynamiques et les pratiques pour renforcer les sports, les loisirs, l’activité physique et l’utilisation du temps libre dans chaque région.

“Nous ne nous sommes pas trompés en commençant ce parcours à Chocó. Il est important de les écouter pour commencer à tracer le chemin que nous voulons emprunter pour la nouvelle Loi du Sport, qui a la capacité d’être formulée et structurée avec les contributions de toutes les personnes du secteur et des réalités des territoires. Vos idées, opinions et témoignages sont fondamentaux pour ce chemin, dans lequel nous voulons projeter un système sportif national accessible à tous. “C’est notre engagement. avons entrepris avec vous.” a déclaré le ministre.

La journée a commencé par l’installation officielle, qui a été réalisée par le ministre. Par la suite, il y a eu une socialisation des règles du jeu pour faire avancer les tables de travail, dans lesquelles chacun des directeurs des zones missionnaires du ministère a réuni ses propres. combo pour récolter les initiatives correspondant à votre territoire.

Ainsi, dès le premier jour des tables de travail, la collecte d’idées pour la construction de nouvelles réglementations a été avancée. Par la suite, ces propositions ont été socialisées devant l’ensemble de l’auditoire pour intégrer l’exercice, sous la surveillance attentive de la ministre et de son groupe de travail, qui tout au long de la journée ont pris des notes afin de préparer un document qui résume les contributions des habitants de Chocó.

“Nous avons parlé avec les gens qui font partie du secteur sportif et nous sommes prêts à commencer, une fois pour toutes, le travail pour faire de cette région une puissance sportive et pour cela, nous devons atteindre le territoire et ouvrir un espace pour les filles, les enfants et les jeunes ont accès aux sports, aux loisirs et à l’activité physique”, a souligné le vice-ministre, Emilio Palacios Blandón.

Le ministre López Trejos a consacré quelques heures au cours de cette journée à visiter les installations sportives de la capitale du département afin de faire également le point sur l’état des infrastructures sportives de Quibdó.

Le prochain pour la table nationale La construction du projet de la nouvelle Loi du Sport aura lieu à Cartagena, Bolívar. La semaine prochaine, les membres du secteur pourront soumettre leurs propositions, idées, préoccupations et besoins.

-