Plus de 2 500 victimes de déplacement sont arrivées à Medellín cette année depuis Antioquia et Chocó

-

Les victimes de déplacements forcés dans différentes municipalités fuient vers Medellín. Jusqu’à présent cette année, plus de 2 500 victimes de ce fléau sont arrivées dans la capitale d’Antioquia en provenance des municipalités d’Antioquia et de Chocó. La hausse des cas ces derniers mois est inquiétante.

L’alerte concernant cette population a été émise par le Personnel du District après avoir montré une augmentation de plus de 50% au cours des deux derniers mois. concernant les personnes déplacées. Eh bien, sur les 2 542 victimes arrivées dans la ville, près de 1 500 sont arrivées entre avril et mai.

Ces personnes viennent de différentes municipalités d’Antioquia comme Ségovie, d’où sont arrivés 88 personnes, en grande partie liées au conflit armé qui se déroule dans cette zone du département; Du Caucasia, Ituango et Turbo, respectivement 78, 73 et 68 personnes ont été déplacées.

Mais Des gens arrivent également d’autres départements, comme celui du Chocó, et Quibdó est la municipalité d’où ont fui le plus de personnes déplacées vers Medellín, avec 286 victimes..

“À Antioquia, ce phénomène ne se réduit pas, nous parlons de près de 2 500 personnes. sont arrivés dans notre ville où, des différentes régions, ils affirment qu’ils sont déplacés ruralement et urbainement des différentes municipalités, comme on vient de le souligner”, a déclaré le représentant délégué, Manuel Alejandro Moreno.

Enfin, il a souligné qu’en plus du conflit armé, nombre de ces personnes fuient les extorsions ou les crimes contre la liberté et l’intégrité sexuelles. Il est important de noter que parmi les personnes déplacées, 1 321 sont des femmes et 1 221 sont des hommes.

#Colombia

-