La décision de Cuba de se joindre au procès contre Israël est remarquable – Travailleurs

La décision de Cuba de se joindre au procès contre Israël est remarquable – Travailleurs
La décision de Cuba de se joindre au procès contre Israël est remarquable – Travailleurs
-

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a remercié lundi la décision de Cuba de se joindre au procès intenté par l’Afrique du Sud contre Israël devant la Cour internationale de Justice en raison des crimes commis à Gaza il y a neuf mois.

Photo : ACN

Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a salué l’annonce de La Havane d’intervenir dans le cas lié à l’application de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide à Gaza, indique une dépêche de Prensa Latina datée de Ramallah.

L’institution a déclaré dans un communiqué “que cette décision exprime le ferme engagement de Cuba en faveur de la justice et de l’État de droit international, et confirme la profonde solidarité et l’amitié historique entre les deux pays”.

Il a également appelé tous les États parties à la Convention à s’unir et à annoncer leur participation active aux procédures devant la Cour.

Il est nécessaire de mettre fin au génocide en cours contre le peuple palestinien et de lutter contre l’impunité d’Israël, responsabilités que nous devons assumer ensemble dans l’intérêt de l’humanité, a-t-il souligné.

Il y a deux jours, le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez Parrilla, a annoncé la position de l’île des Caraïbes.

Le ministre a publié une déclaration officielle sur le réseau social X, à travers laquelle son gouvernement a expliqué la décision d’intervenir dans la procédure.

Cuba participera, prévient le texte, “en conformité avec l’engagement ferme et soutenu de soutenir et de contribuer par tous les moyens possibles aux efforts internationaux légitimes visant à mettre fin au génocide commis contre le peuple palestinien”.

Le procès, souligne-t-il, a pour objectif principal de mettre un terme aux atrocités commises contre le peuple palestinien en raison de l’usage disproportionné et aveugle de la force par Israël.

Le génocide, l’apartheid, les déplacements forcés et les punitions collectives n’ont pas leur place dans le monde d’aujourd’hui et ne peuvent pas non plus être tolérés par la communauté.

-