L’Argentine franchit les frontières et conclut un important accord de transport aérien avec le Canada

-

En ce sens, avec la libéralisation des vols entre l’Argentine et le Canada, la connectivité sera accrue, augmentant les capacités opérationnelles, générant des conditions de fréquences illimitées et ajoutant de nouvelles destinations grâce à l’élimination des restrictions actuelles.

Concrètement, dès la signature du document, il sera possible de passer d’une restriction de 7 vols hebdomadaires avec un maximum de 2 000 sièges à des fréquences illimitées que chaque compagnie aérienne pourra déterminer en fonction des prévisions du marché.

Les libertés sont également élargies dans la capacité de chaque ligne de décider du nombre et de la destination de ses escales, favorisant ainsi la possibilité de choisir des itinéraires plus compétitifs.

En termes de fret, une limitation de 26 vols semestriels est remplacée par des vols illimités, permettant également l’ajout de destinations et de capacités de fret que chaque compagnie aérienne pourra choisir.

De plus, les restrictions aux points de destination sont supprimées, ce qui vous permet d’atteindre plus d’endroits dans notre pays, et non plus seulement deux, comme c’était le cas jusqu’à aujourd’hui.

La mesure a été officialisée par la signature d’un mémorandum, avec la participation du secrétaire aux Transports de la Nation, Franco Mogetta ; le secrétaire au Tourisme, à l’Environnement et aux Sports, Daniel Scioli ; et le secrétaire aux Affaires étrangères, l’ambassadeur Leopoldo Sahores.

Il est important de noter que les personnes suivantes ont également participé : le sous-secrétaire au transport aérien, Hernán Gómez ; l’Administrateur National de l’Aviation Civile, Gustavo Marón, et le Directeur National du Transport Aérien, Diego Idiart. À leur tour, les autorités d’entreprises telles que Latam, Jetsmart, Flybondi, Sky, Andes, Aerolíneas Argentinas, JURCA, London Supply, AA et Intercargo étaient des observateurs.

Au nom du Canada, les personnes suivantes étaient présentes : la chef des négociations aériennes pour les affaires mondiales, Shendra Melia ; le ministre des Transports, Stephen Worth ; le représentant de l’Office des transports du Canada, Nathan Charest; des Affaires mondiales, Pamela Denchev ; et l’ambassadeur du Canada en Argentine, Reid Douglas Sirrs. Accompagnés de la délégation canadienne, les hommes d’affaires suivants se sont déplacés pour participer à titre d’observateurs à la signature : David Waugh et Ignacio Ferrer, d’Air Canada, et Nathaniel Wong, de l’Autorité aéroportuaire de Vancouver.

-