L’IAF promeut une nouvelle stratégie pour « générer de la prospérité et attirer des investissements » en Aragon

L’IAF promeut une nouvelle stratégie pour « générer de la prospérité et attirer des investissements » en Aragon
L’IAF promeut une nouvelle stratégie pour « générer de la prospérité et attirer des investissements » en Aragon
-

L’IAF promeut une nouvelle stratégie pour « générer de la prospérité et attirer des investissements » en AragonGOUVERNEMENT D’ARAGON

L’Institut Aragonais de Développement (IAF) a lancé une nouvelle stratégie, convenue avec les acteurs sociaux et économiques, pour « générer de la prospérité et attirer des investissements » dans la communauté autonomea déclaré vendredi le président du gouvernement régional, Jorge Azcón, lors d’un événement auquel ont également participé le deuxième vice-président de l’Exécutif, Mar Vaquero, et le directeur général de l’IAF, Daniel Rey.

Dans son discours, Azcón a souligné que depuis la création de l’IAF par l’exécutif aragonais, en 1990, « l’économie, la démographie et le tissu des affaires ont considérablement changé », soulignant que « l’euro n’existait pas, l’UE était composée de 12 pays ». et Internet était à l’état embryonnaire.

L’économie est désormais mondiale, plus numérique, internationale, durable et plus consciente de la responsabilité sociale, de sorte que L’IAF doit « évoluer au rythme de l’économie et de la société pour continuer à être un moteur de développement ».

Il a rappelé que l’Institut a promu de nombreux projets, tels que les appellations d’origine, Aramón, Dinópolis, les auberges ou Motorland. “Nous ne sommes pas satisfaits et nous voulons que l’IAF continue à promouvoir le Entreprises aragonaises” a poursuivi Azcón, pour qui ” le moment est venu pour l’IAF de donner un nouvel élan, avec de nouveaux objectifs “.

La nouvelle stratégie de l’IAF est basée sur l’innovation, la croissance, l’entrepreneuriat, le territoire et la connectivité, a poursuivi Azcón, qui a clairement indiqué que « les PME vont jouer un rôle spécial car 99 pour cent du tissu commercial est constitué de PME et créent 50 pour cent de l’économie ». emplois dans la Communauté”.

C’est pourquoi, a poursuivi le président, « cette nouvelle stratégie a été convenue avec les agents et les entreprises et se concentrera sur 5 axes principaux : innovation, croissance, entrepreneuriat, territoire et connectivité », qui, en outre, aura un « nouveau programme ». associé”.

Il s’agit du « pôle technologique d’Aragon » avec Innovation, pour promouvoir l’innovation et la transformation numérique des PME ; « Aragon grandit et rivalise » avec Growth, dans le but de promouvoir chaque année 100 PME à fort potentiel de croissance ; ‘Entrepreneuriat innovant’ avec Entrepreneurship, pour créer ou accélérer 80 startups innovantes; « Fonds de Transition Juste » avec le Territoire, afin de promouvoir la diversification économique et sociale de Teruel ; et ‘Business Service Center’ avec Connectivité, pour faciliter la relation entre les entreprises et l’Administration”, a déclaré le chef de l’Exécutif régional.

“Nous cherchons à faire ce que le gouvernement espagnol ne fait pas : Au lieu d’affaiblir les entreprises, proposez-leur de l’aide ; Au lieu d’augmenter les impôts, nous voulons qu’Aragon ait un cadre fiscal plus juste ; au lieu d’augmenter la bureaucratie, réduisez-la ; Au lieu de nuire au tissu économique rural, nous continuerons à exiger des aides au fonctionnement équitables à Teruel”, a ajouté Azcón.

Le deuxième vice-président, Mar Vaquero, a déclaré que l’IAF est « un levier pour le développement économique de l’Aragon » et a souligné que l’Institut « a toujours su s’adapter à ces changements », soulignant la valeur de la diversification du secteur. économie.

“Nous voulons qu’Aragon soit leader” dans les secteurs dans lesquels elle se diversifie, a-t-il poursuivi, tout en défendant “la valeur de non-conformité et de transformation” de l’économie.

Cinq axes

Le directeur général de l’IAF a expliqué qu’il est nécessaire de relever « des défis sans précédent avec de nouveaux acteurs et un Aragon qui avance et se transforme, avec de nouveaux horizons et plus d’enthousiasme que jamais ».

La nouvelle stratégie “n’est pas un point, c’est un point, une évolution”, a poursuivi Daniel Rey, qui a choisi de “soutenir la croissance et l’innovation des entreprises”.projeter le territoire et la marque Aragon”.

Cette stratégie se déploie en cinq axes, a-t-il évoqué, mettant en avant la croissance des entreprises, un « défi incontournable » ; étendre la technologie et la numérisation à l’ensemble du tissu productif ; promouvoir les secteurs émergents ; de nouvelles lignes de financement pour les entreprises du territoire ; et améliorer la connexion et la proximité avec les entreprises.

Rey a également souligné qu’un centre d’attention personnalisé pour les entreprises sera créé, qui ouvrira ses portes à Saragosse dans quelques mois, et sera présent “partout où il est nécessaire d’être”, dans les régions et les municipalités.

-

PREV La blague sur la loterie devenue prédiction 26 ans plus tard
NEXT Prédiction des Jeux Olympiques de l’Ouzbékistan contre l’Espagne