SolarTeam lance deux centrales photovoltaïques d’autoconsommation de 5 MWc en Équateur – pv magazine Latin America

-

Selon l’entreprise, les usines de Corporación Favorita et Kentucky Fried Chicken sont les plus grands projets solaires au sol en Équateur destinés à des clients industriels.

5 juillet 2024 Pilar Sánchez Molina

Le projet photovoltaïque de Corporación Favorita, en Équateur.

Image : Équipe solaire

SolarTeam a annoncé l’achèvement de deux projets photovoltaïques pour des clients industriels en Équateur. Il s’agit d’une centrale au sol de 2,4 MWc pour Corporación Favorita ; et un autre, de 2,5 MWc, pour Kentucky Fried Chicken. Selon l’entreprise, il s’agit « des plus grands projets solaires au sol en Équateur destinés aux entreprises clientes ».

L’usine de Corporación Favorita est située à Quito-Sangolquí et couvre 100 % de la demande en énergie solaire renouvelable de 20 locaux commerciaux.

Il est composé de 4 368 panneaux solaires de 550 Wc du constructeur chinois Jinko Solar et d’onduleurs Huawei (100 KTL, 60 KTL et 40 KTL).

La ferme solaire Kentucky Fried Chicken, quant à elle, est située à Inga-Quito et alimente 26 magasins commerciaux KFC dans la capitale de l’Équateur. Selon SolarTeam, il s’agit également du « premier projet commercial d’auto-approvisionnement en Équateur à avoir une production ailleurs que celle de sa demande ».

Il est composé de moins de modules photovoltaïques que le projet précédent ; plus précisément, 2 720 panneaux solaires de 550 Wc du fabricant chinois Jinko Solar et des onduleurs Huawei (100 KTL, 60 KTL et 40 KTL).

Contenu populaire

Les deux utilisent un câblage CC et des structures de montage du fabricant allemand Jurchen Technology.

Le projet photovoltaïque pour KFC, en Equateur.

Image : Équipe solaire

Ce contenu est protégé par le droit d’auteur et ne peut être réutilisé. Si vous souhaitez coopérer avec nous et réutiliser une partie de notre contenu, veuillez contacter : [email protected].

-

PREV La vie est apparue sur Terre 300 millions d’années après sa formation
NEXT Un mineur victime de tueurs à gages à Neiva • La Nación