Cristina Mora, maire de Quart de Poblet, invitée dans notre section “Tout sauf la politique”

Cristina Mora, maire de Quart de Poblet, invitée dans notre section “Tout sauf la politique”
Cristina Mora, maire de Quart de Poblet, invitée dans notre section “Tout sauf la politique”
-

Notre invité de la rubrique ‘Tout sauf la politique‘ a été Cristina Moramaire de Quart de Poblet. Mora a répondu en toute sincérité et avec beaucoup d’humour aux questions que nous lui avons posées de manière très informelle.

1. Présentez-vous très brièvement.

Je m’appelle Cristina Mora, maire de Quart de Poblet et je suis également professeur de musique de profession. Je suis ravi d’être exposé à cette présentation et à cette interview.

2. Une série qui engage.

Si je dois en dire un, « La merveilleuse Mme Maisel ». Je le recommande fortement. C’est aussi une série féministe et très amusante.

3. Un livre qui vous a marqué.

“Le cœur gelé” d’Almudena Grandes.

4. Votre plus beau voyage a été de…

À Cuba. Je dois répéter.

5. Quel est ton coin secret dans ta ville ?

Bon, je ne vais pas le dire, parce que sinon ça cesserait d’être un secret, mais par intensité, si je dois garder un coin secret, je garderai ma maison. Ma maison est mon refuge.

6. Un mot obsolète que vous voudriez sauver pour l’Humanité.

Tenguerengue, qui signifie instable, me semble très cool.

7. Si vous pouviez dîner avec quelqu’un, vivant ou mort, qui serait-ce ?

Avec Eduardo Galeano.

8. L’omelette aux pommes de terre, avec ou sans oignon ?

Avec de l’oignon. Sans doute.

9. Quelle habitude avez-vous et aimeriez-vous changer ?

Faites attention à votre téléphone portable. J’aimerais arrêter de l’être moins, honnêtement.

10. Recommandez-nous un endroit où prendre un bon déjeuner.

À Quart de Poblet, n’importe qui. Je ne peux pas me mouiller, car partout ils ont un très bon sandwich exquis et un service parfait et merveilleux.

11. Quel est votre endroit préféré à l’Horta ? (Et cela ne vaut pas la peine de dire celui de Quart de Poblet, ni celui de l’Albufera).

J’en ai un qui est mon préféré et très personnel. C’est le quartier de ma belle-famille, où ils m’ont accueilli il y a plus de 20 ans et où je vais encore manger tous les dimanches. Il s’agit du parc Alcosa, à Alfafar. C’est un quartier humble et travailleur, mais avec une grande identité.

12. Une chanson que vous ne pouvez pas arrêter d’écouter.

« Le feu des continents » de La Raíz.

13. Quelle est la première chose que vous faites lorsque vous vous réveillez ?

Eh bien, au-delà des choses habituelles que tout le monde fait, j’aime allumer la radio pour rester informé.

14. Quelle est votre plus grande peur ?

Laissant à mes filles un monde pire que celui dans lequel je me suis retrouvé.

15. À qui avez-vous envoyé votre dernier message WhatsApp ?

Je pense que je me souviens que c’était une question de travail pour le chef de brigade de placer un banc, parce que j’ai été arrêté par des gens qui venaient ici pour me demander un banc dans un coin précis et je pense que c’était tout.

16. Vous irez en enfer pour… (un péché avouable).

Et du chocolat. Je dois l’admettre. Et un autre est la malbouffe, j’aime pécher un peu les vendredis et samedis.

17. Quelque chose qui vous fait toujours rire.

Mon mari. Je lui dédie ceci. Mon mari me fait toujours rire.

18. Reconnaissez-le ouvertement : vous ne savez pas…

Cuisiner. Je ne sais pas cuisiner, je n’aime pas ça et j’ai le privilège de ne pas avoir à apprendre à le faire pour le moment. Ce n’est pas moi qui cuisine à la maison.

19. Quel super pouvoir aimeriez-vous avoir ?

J’aimerais me téléporter et avoir un double, ce serait génial pour le programme chargé que j’ai.

20. Vous le brodez dans la cuisine avec…

Sans rien, allons-y. Tour à tour… ne m’en demandez pas beaucoup plus.

21. Quel serait le plan parfait pour vous ?

J’aime tout ce qui implique de passer du temps avec ma famille. Maintenant que nous sommes à l’approche des vacances, j’aime aller à la plage, sur le sable, me promener la nuit…

22. Quels conseils donneriez-vous à vous-même, à 18 ans ?

Puisse-t-il voyager davantage, puisse-t-il voir beaucoup plus de monde avant de s’enraciner. Ils nous le disent et nous nous en rendons compte très tard.

23. Un lieu de votre enfance qui vous rappelle de bons souvenirs ?Erdo?

La ville de ma mère, Campillo de Altobuey, à Cuenca, où j’ai grandi tous ces étés.

24. À quel personnage de l’Horta souhaiteriez-vous qu’on fasse ce petit test ?

Je pense que la personne qui le ferait à merveille serait Francesc Nogales, professeur et enseignant ici. Il a été le meilleur professeur d’Espagne pendant plusieurs années et je pense qu’il serait un bon invité.

-

PREV L’échec à Pau, dernière confirmation de la bonne forme de Wout van Aert sur le Tour de France
NEXT José Ángel Antelo assumera le porte-parole de Vox dans la Région