Le Bureau du Contrôleur financier a demandé au gouvernement d’accélérer les paiements à Ecopetrol pour la Fepc

Le Bureau du Contrôleur financier a demandé au gouvernement d’accélérer les paiements à Ecopetrol pour la Fepc
Le Bureau du Contrôleur financier a demandé au gouvernement d’accélérer les paiements à Ecopetrol pour la Fepc
-

Le Contrôleur général de la République a appelé le gouvernement national à remédier de toute urgence à la situation financière d’Ecopetrol, car le retard dans les paiements du Fonds de stabilisation des prix des carburants aurait un impact sur les niveaux de solvabilité et de liquidité. Selon l’entité de contrôle, des déficiences dans les processus de paiement ont contraint l’entreprise à assumer des charges financières supplémentaires.

L’entité de contrôle a assuré que les créances de FEPC représentent 61,6% du total des créances à court terme d’Ecopetrol au 31 décembre 2023.

Ils assurent que même si Ecopetrol a fait des efforts pour maintenir le déficit, le manque de reconnaissance par le gouvernement des intérêts générés par les retards de paiement aggrave la situation financière.

En décembre 2023, cela aboutissait à un solde final des comptes clients de 20 500 milliards de COP.

A lire aussi : Une taxe unique sur le plastique doit être payée par l’importateur : Conseil d’Etat

-

PREV L’ouragan Beryl touche terre au Texas, on vous dit à quoi s’attendre pour San Antonio – Telemundo San Antonio (60)
NEXT Diego Zúñiga : « La dictature n’a pas seulement brisé le pays mais aussi la langue »