C’est le grave problème que cela pose

-

Honda a rappelé l’un de ses modèles les plus récents : il présente un problème sérieux qui pourrait causer de gros dégâts. Nous vous indiquons les étapes à suivre si vous en avez acheté un.

Honda a dû procéder à une appel à révision ces dernières heures, en raison du problème que différents conducteurs ont signalé avec un modèle particulier. Loin d’être de petits détails esthétiques ou des dimensions déclarées non respectées, c’est quelque chose qui peut déclencher accidents graves sur la voie publique.

La moto en question est l’une des plus récentes lancées par le géant japonais au Brésil: la XRE 300 Sahara. Selon des sources officielles, jusqu’à 24 369 unités sont impliquées dans ce défaut lié au câblage, plus précisément celui qui pourrait arrêter inopinément le véhicule. En effet, l’erreur affecte le fusible principal, au point de le casser, mettant ainsi le grave danger la vie du conducteur et des tiers sur la voie publique.

Que dois-je faire si je possède un XRE 300 Sahara ?

Si vous possédez une de ces unités, provenant du marché brésilien, vous devez planifier l’inspection (et retrait conséquent) auprès du constructeur japonais. Pour nous contacter, vous pouvez accéder au site Internet de la filiale existante dans le pays sud-américain, mais vous pouvez également le faire par téléphone au 0800-701-3432 (du lundi au vendredi, de 8h00 à 17h00, heure de Brasilia).

Cette procédure est gratuite et sa réalisation a commencé jeudi 4 juillet, tandis que l’examen débutera lundi 8. Enfin, il est pertinent de souligner que les Saharas touchés sont en grande partie dus à cela. numéro de châssis: du RR000006 au RR009412 en STD (avec date de production comprise entre le 27/09/2023 et le 21/05/2024) ; du RR100004 au RR107282 en Rallye (entre le 27/09/2023 et le 27/05/2024) ; et du RR200030 au RR207749 dans l’Aventure (entre le 27/09/2023 et le 24/05/2024).

Honda XRE 300 Sahara : ses caractéristiques les plus marquantes

Ce piste possède un moteur similaire au CB300F Twister, mais avec quelques ajustements mineurs au niveau de l’électronique : il s’agit d’un monocylindre de 293,5 cm3 qui délivre 25,2 ch et 26,8 Nm s’il utilise de l’éthanol, tandis qu’avec du carburant standard, les chiffres passent à 24,7 ch et 26,4 Nm. Il dispose d’une boîte de vitesses à six rapports et d’un embrayage assisté et anti-rebond.

Las suspensions Ils se composent d’une fourche télescopique à l’avant et d’un mono-amortisseur renouvelé à l’arrière. Bien entendu, à ce stade-ci, nous ne trouvons aucune similitude avec notre Twister, puisque le Sahara est doté de suspensions à long débattement et d’un système Pro-Link sur l’essieu arrière, le tout idéalement réglé pour l’aventure.

Les roues, quant à elles, sont de 21 et 18 pouces (respectivement avant et arrière), enveloppées de caoutchouc tubeless Metzeler Karoo Street (90/90 à l’avant et 120/80 à l’arrière). Il système de freinage Il comprend des disques sur les deux essieux, avec ABS à double canal.

Journaliste sportif. Diplômé de l’École du Círculo de Periodistas Deportivos, en 2018. Il a commencé à travailler la même année chez Diario Clarín, puis est passé par les rédactions de Vía País et Fútbol Sites, où il a occupé des postes allant de la génération de contenu à celui de sous-éditeur. . En juillet 2024, il rejoint Motorpress Argentine, où il rédige des articles pour La Moto, l’une de ses publications spécialisées.

-

PREV L’autre côté du débat / Opinion | Analyse | Opinion
NEXT Les bénéficiaires du Revenu Minimum Garanti doivent mettre à jour l’enquête Sisbén IV