L’espoir local Raducanu bat Sakkari pour atteindre le quatrième tour de Wimbledon

L’espoir local Raducanu bat Sakkari pour atteindre le quatrième tour de Wimbledon
L’espoir local Raducanu bat Sakkari pour atteindre le quatrième tour de Wimbledon
-

La wild card Emma Raducanu a assuré la représentation britannique lors de la deuxième semaine de Wimbledon avec une victoire 6-2, 6-3 sur la tête de série n°9 Maria Sakkari, de Grèce, vendredi.

“Bien sûr, je suis très heureuse”, a déclaré Raducanu lors de sa conférence de presse d’après-match. “Je pense que j’ai joué un très bon match. Honnêtement, c’est ce qui me rend le plus heureux, le niveau que j’ai mis sur le terrain aujourd’hui. J’ai hâte de passer au tour suivant.”

Wimbledon 2024 : Résultats | Peintures | Ordre de jeu

Sous un toit fermé sur le court central, Raducanu, championne de l’US Open 2021, a fait vibrer son public en renversant Sakkari, neuvième, en 1 heure et 32 ​​minutes de jeu.

Raducanu a sauvé les sept balles de break auxquelles elle a été confrontée lors du match, et comme la championne de Wimbledon 2021 et ancienne numéro un mondiale Ashleigh Barty l’a astucieusement souligné lors des commentaires, Raducanu a mis son premier service en jeu à chacune de ces sept occasions.

Performance répétée: Raducanu avait sûrement de bons souvenirs de la dernière fois qu’elle a affronté Sakkari, lorsqu’elle a battu le Grec en demi-finale de l’US Open 2021 en tant que joueuse classée 150e. Lors de son prochain match, Raducanu a battu Leylah Fernández pour devenir la première joueuse des qualifications à remporter un titre du Grand Chelem.

Malgré sa course à New York en 2021, y compris une victoire contre Sakkari, alors 18e, Raducanu n’avait jamais remporté une victoire dans le top 10 jusqu’à une victoire serrée contre Jessica Pegula à Eastbourne la semaine dernière.

Désormais, avec la victoire de vendredi contre Sakkari également à son actif, Raducanu a décroché les deux premières victoires dans le Top 10 de sa carrière au cours des deux dernières semaines.

p.

S’élever au-dessus de l’herbe: Raducanu, actuellement classée 135e au monde, reste en bonne forme lors du swing sur gazon, une partie de l’année qu’elle a ratée en 2023 alors qu’elle se remettait de blessures et d’opérations.

Cette fois, Raducanu a atteint sa première demi-finale de l’année sur le gazon de Nottingham, puis a soutenu en battant Pegula pour atteindre les quarts de finale d’Eastbourne.

L’ancienne n°10 mondiale Raducanu est désormais dans la deuxième semaine de Wimbledon pour la première fois depuis qu’elle a atteint les huitièmes de finale lors de ses débuts dans le tableau principal en 2021, le Grand Chelem qui a précédé son titre historique à l’US Open.

“C’est évidemment surprenant”, a déclaré Raducanu. “Je pense que vous faites votre travail jour après jour. Vous ne savez jamais quand cela va porter ses fruits, vous ne savez jamais quand vous allez en récolter les fruits.

“Je pense qu’après beaucoup de défaites lors d’une tournée normale, il est parfois très difficile de rester dans le moment présent, de continuer à travailler, de se relever, de continuer à faire son truc. Il faut garder cela à l’esprit à un moment donné.” Cela va payer et vous ne savez tout simplement pas quand.

“Je suis très heureux qu’une grande partie du travail que j’ai accompli ait été réunie et ait pu être démontrée cette semaine.”

Le résultat est une nouvelle victoire pour les Britanniques cette semaine, qui ont placé trois femmes au troisième tour pour la première fois depuis 1984, il y a 40 ans. La séquence de qualification de Sonay Kartal s’est terminée par une défaite contre la n°2 Coco Gauff vendredi, mais Harriet Dart peut encore rejoindre Raducanu en huitièmes de finale demain.

.

victoire tonitruante: Par un vendredi pluvieux, Raducanu a donné le ton du match dès le début, lorsqu’il a remporté les deux premiers matchs malgré un double score de points dans chacun d’eux.

Déjà un break précoce, Raducanu a pris un contrôle écrasant dans le premier set en frappant un lob gagnant pour porter le score à 5-2. Raducanu s’est ensuite sorti d’un autre bourrage lors du match suivant, sauvant deux balles de break en route vers une avance d’un set.

C’était un scénario similaire dans le deuxième set, où Raducanu a pris l’avantage par un break à 2-1, puis a sauvé deux autres balles de break avec des premiers services clés pour consolider l’avance de 3-1. À 5-3, Raducanu a converti sa troisième balle de match lorsque le coup droit de Sakkari est passé à côté.

Le joueur du Soleil précédent vous attend: La prochaine étape pour Raducanu sera une qualifiée qui fera sa propre percée cette quinzaine : la numéro 123 mondiale Lulu Sun, de Nouvelle-Zélande. Sun a battu Zhu Lin 7-6(4), 7-6(6) plus tôt vendredi, sauvant deux points de set lors du tie-break du deuxième set.

“Je serais très heureux d’avoir l’opportunité de jouer contre [Raducanu] “Une grande athlète”, a déclaré Sun plus tôt vendredi. “Elle a évidemment déjà participé à des tournois du Grand Chelem et, j’en suis presque sûr, elle est la favorite de Wimbledon puisqu’elle est originaire d’ici.”

Sun n’avait jamais remporté un match du tableau principal du Grand Chelem jusqu’à sa victoire choc contre la tête de série n°8 Zheng Qinwen au premier tour ici. Aujourd’hui, la joueuse de 23 ans est la première femme représentant la Nouvelle-Zélande à atteindre les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem depuis que Belinda Cordwell a atteint les demi-finales de l’Open d’Australie en 1989, il y a 35 ans.

“Je ne m’attendais pas à être ici à ce stade, mais j’ai abordé match après match”, a déclaré Sun. “Oui, je suis là”, a-t-il terminé en riant.

-

PREV Cordoue rejoint le projet andalou pour la prévention du cancer de la peau
NEXT Bollullos commence la saison cinématographique d’été avec le premier de ses…