FORMULE 1 : HONTE À SILVERSTONE ! LE TCHÈQUE PÉREZ ÉTAIT LORS DE L’ÉLIMINATION EN GRANDE-BRETAGNE

FORMULE 1 : HONTE À SILVERSTONE ! LE TCHÈQUE PÉREZ ÉTAIT LORS DE L’ÉLIMINATION EN GRANDE-BRETAGNE
FORMULE 1 : HONTE À SILVERSTONE ! LE TCHÈQUE PÉREZ ÉTAIT LORS DE L’ÉLIMINATION EN GRANDE-BRETAGNE
-
F1

Le Mexicain est sorti de la piste lors du passage aux pneus slicks et s’est retrouvé coincé dans les graviers.

La pire chose qui puisse arriver Sergio “Checo” Pérez dans le classement Grand Prix de Grande-Bretagne C’est arrivé et un petit dépit de Guadalajara, juste au moment où il est passé des pneus intermédiaires aux slicks, l’a laissé de côté en Q1.

Après avoir atteint le troisième trimestre en Espagne et L’Autricheet au milieu de nouvelles rumeurs et spéculations sur sa continuité dans Red Bull, le Mexicain a débuté son week-end à Silverstone de manière prometteuse. Malgré l’absence de PL1, Checo s’est classé troisième lors de la deuxième séance d’essais et semblait avoir retrouvé son rythme.

Cependant, au cours d’une séance de qualification compliquée, au cours de laquelle les conditions météorologiques changeantes ont compliqué l’entrée en piste, le week-end du pilote de Jalisco a été gâché. Avec la présence de pluie, les voitures ont pris la piste avec des pneus intermédiaires et Checo est resté dans le Top 10.

Mais à un peu plus de sept minutes de la fin, le Guadalajara est passé aux pneus tendres comme le reste du peloton. La différence était que Pérez Mendoza a perdu le contrôle dans le virage et, comme l’asphalte était encore mouillé, il est entré dans les graviers et a fait sortir un drapeau rouge.

Le Mexicain a tenté de revenir sur la piste, mais sa voiture est devenue tellement coincée qu’elle a nécessité l’entrée d’une dépanneuse. En ayant besoin d’une assistance mécanique, malgré le fait que le RB20 n’a subi aucun dommage visible, Checo n’a pas pu retourner en piste pour terminer les qualifications.

Kévin Magnussen et Max Verstappen Ils sont partis dans la même zone que le Mexicain, mais ils ont eu la chance que l’inertie les ait menés vers la sortie et qu’ils ne se soient pas laissés piéger comme l’homme de Guadalajara. Malgré cela, le Danois a été exclu du deuxième trimestre, tout comme Valtteri Bottas et les deux Alpin. Tandis que le pilote néerlandais a réussi à se classer onzième.

Voici comment s’est déroulé le classement en Q1 à Silverstone

-

PREV États-Unis : le porte-parole national de l’Armée populaire des pauvres arrêté alors qu’il tentait de procéder à une « arrestation citoyenne » contre des responsables républicains
NEXT Playa Blanca rend hommage à Aquilino Martín