16 morts après une attaque israélienne contre une école à Gaza – DW – 07/06/2024

16 morts après une attaque israélienne contre une école à Gaza – DW – 07/06/2024
16 morts après une attaque israélienne contre une école à Gaza – DW – 07/06/2024
-

Au moins 16 personnes sont mortes et 75 ont été blessées ce samedi (06/07/2024) après que les forces israéliennes ont bombardé une école de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) dans le camp de Nuseirat, au centre de la bande de Gaza, a rapporté le Ministère de la Santé de l’enclave palestinienne, administrée par le Hamas (groupe considéré comme terroriste par l’UE).

“L’armée d’occupation israélienne a commis un nouveau massacre dans le camp de Nuseirat ce samedi après-midi, en bombardant avec des avions de chasse l’école Al Jaouni, où se trouvent environ 7 000 personnes déplacées”, a indiqué le gouvernement de Gaza. L’UNRWA souligne en revanche que l’école attaquée abrite quelque 2 000 personnes déplacées.

“Nous fournissons à l’armée israélienne les coordonnées des écoles qui accueillent des déplacés deux fois par jour”, a déclaré un porte-parole de l’UNRWA à Gaza, expliquant qu’Al Jaouni est l’une des écoles les plus surpeuplées de la région. L’attaque a eu lieu le jour même où Israël a lancé une série d’attentats à la bombe dans la zone centrale de la bande de Gaza, où 25 autres personnes ont perdu la vie, dont 5 journalistes.

«Attaque précise»

Les attaques du matin se sont concentrées sur Nuseirat, mais aussi sur Deir al Balah et les camps de Bureij et Maghazi, tous situés dans la zone centrale de la bande de Gaza. Parmi ces bombardements, les forces israéliennes n’ont signalé qu’une seule attaque au lance-roquettes “à proximité d’abris civils”. “L’armée de l’air a mené une frappe précise contre le lanceur et des mesures ont été prises avant l’attaque pour atténuer le risque de dommages aux civils”, a indiqué Israël.

Les médias palestiniens ont également fait état d’attaques aériennes et d’artillerie dans plusieurs quartiers de la ville de Gaza, comme Cheikh Ajlin, Tal al Hawa, Zaytun et Shujaiya, où les troupes mènent une nouvelle offensive terrestre depuis plus d’une semaine avant le retour et le regroupement. Hamas dans cette région. L’armée maintient également ses « activités opérationnelles basées sur le renseignement » à Rafah, à la frontière avec l’Égypte.

Depuis le début du conflit à Gaza, quelque 38 100 Palestiniens sont morts en près de neuf mois, dont plus de 70 pour cent de femmes et d’enfants ; et plus de 87 700 personnes ont été blessées, selon le ministère de la Santé contrôlé par le Hamas.

DZC (EFE,AFP)

-

PREV “La vie privée de notre famille a été violée.” Le message dur de Vanessa Hudgens contre les paparazzi
NEXT Appel UAM : combien coûte le concours d’admission