Du Bernabéu au Palais Royal ou à Usera : voici la carte des dizaines d’œuvres à Madrid cet été

Du Bernabéu au Palais Royal ou à Usera : voici la carte des dizaines d’œuvres à Madrid cet été
Du Bernabéu au Palais Royal ou à Usera : voici la carte des dizaines d’œuvres à Madrid cet été
-

L’été arrive et, malgré la hausse des températures, ils s’intensifient les travaux dans la ville de Madrid. Avec plus de personnes en vacances, on comprend que c’est le moment où les problèmes de circulation et autres désagréments générés par les travaux ont moins d’impact et donc des efforts sont faits pour accélérer les travaux en cours ou d’autres sont lancés. Uniquement dans la Zone des Travaux et Équipements de la Mairie de Madrid sont mentionnés onze grands projets qui débuteront ces semaines-ci ou qui sont déjà en cours et se poursuivront au cours des deux prochains mois, parmi lesquels la traditionnelle Opération Asphalte pour améliorer les routes de la ville. Sur les 323 rues sur lesquelles des actions sont prévues cette année, à la fin du mois de juin, le revêtement avait déjà été amélioré dans 206. Les 117 rues restantes sont réparties dans tous les quartiers de la ville, à l’exception de quatre, Moratalaz, Hortaleza, San Blas-Canillejas et Barajas, où les travaux prévus sont déjà terminés. Au total, Cibeles va investir cette année 16,4 millions pour le revêtement des routes de la ville.

Parmi les interventions réalisées par la zone qu’il dirige au sein de la Mairie Paloma García Redondo Il y a le parcours piéton qui reliera sur 1,7 kilomètres Place de l’hydrogène avec Madrid Ríodans le quartier de Utilisateur. Les travaux ont été divisés en deux phases : une première, déjà en cours, depuis la Plaza del Hidrogen jusqu’au Marché Usera, et une seconde, depuis le Marché Usera jusqu’à Madrid Río, qui débutera au cours de l’été. Avec un investissement total de 8,7 millions d’euros, l’accessibilité sera améliorée, les trottoirs seront élargis et les espaces verts et le nombre de fontaines augmenteront. De plus, « des éléments qui renforcent l’identité de l’environnement en tant que quartier chinois » seront installés : des balançoires en forme de dragon ou des silhouettes d’animaux sur le trottoir. Faites d’Usera le quartier chinois de Madrid, est l’un des plus grands efforts de l’exécutif d’Almeida, en partie, affirme-t-on, pour éloigner les flux touristiques du centre.

Toujours dans les environs de Madrid Río, le travail dans l’espace qu’ils occupaient touche à sa fin. l’usine brassicole Mahou sur le Paseo Imperial et l’ancien stade Atlético de Madrid, le Vicente Calderon. L’achèvement est prévu en septembre avec l’installation d’une petite piste d’athlétisme à trois couloirs, non homologuée, autour de ce qui était autrefois le gazon du terrain de l’équipe rouge et blanche.

Dans les quartiers

Les travaux du passage souterrain sous la voie ferrée sont en voie d’achèvement, mais toujours en cours. route vers le Pozo de Tío Raimundo. Le petit tunnel avait une largeur de moins de trois mètres, donc deux voitures ne pouvaient pas entrer en même temps et le passage entre les quartiers de Puente de Vallecas et Villa de Vallecas devait être réglementé par des feux de circulation. Il est élargi de sorte que cet automne, lors de l’inauguration de la nouvelle infrastructure, d’un coût de 2,4 millions d’euros, une voiture pourra circuler simultanément dans chaque direction sans avoir besoin de feux tricolores.

Sans quitter Villa de Vallecas, la rénovation du Place Milmarcos. Le plan prévoit la rénovation de tous les trottoirs, du nouveau mobilier, le remplacement de l’éclairage par un nouveau type de LED à haute efficacité énergétique et la plantation de 49 nouveaux arbres. L’investissement s’élève à 618 000 euros et les travaux devraient durer jusqu’au début 2025.

Sans quitter le quartier de Puente de Vallecas, les environs sont en train d’être remodelés. Marché de Numancie, une intervention qui durera jusqu’à l’été prochain. Il s’agit de la piétonisation de deux rues, Josefa Díaz et Castalia de Vallecas, mais aussi de l’amélioration des trottoirs, du remplacement des lampadaires par un éclairage plus économe en énergie et de la création d’une sorte de place avec des bancs pour encourager les rencontres avec les voisins. . Le projet, doté d’un budget de 1,6 million d’euros, prévoit la plantation d’une cinquantaine d’arbres.

Le même horizon temporel, l’été 2025, est retenu pour l’achèvement de travaux un peu plus ambitieux dans le Jardins Sabatini et qu’ils termineront la liaison piétonne du Palais Royal avec la Place d’Espagne. Les travaux sont déjà en cours, avec un budget de 5,8 millions d’euros. Les sculptures, les escaliers et les trottoirs des jardins eux-mêmes sont en cours de réhabilitation et l’éclairage est remplacé pour réaliser des économies d’énergie. De plus, grâce à la rénovation du trottoir et du mobilier, deux rues perpendiculaires seront intégrées à la rue Bailén : San Quintín et Marina Española.

La Zone de Travaux et d’Équipements poursuit les travaux d’embellissement et d’amélioration de l’accessibilité piétonne dans les quartiers historiques de Chamartín. De plus, la rénovation du Place San Cristóbal, à Ciudad Pegaso, dans le quartier de San Blas-Canillejas. Conçus dans les années 1950 par les architectes Francisco Bellosillo et Juan Bautista Esquer pour les travailleurs de l’Entreprise Nationale de Camions (Enasa), les environs de la paroisse de San Cristóbal constituaient un espace commun où convergeaient tous les employés au-delà de leur catégorie professionnelle. Ce que propose maintenant la Mairie, dans le cadre des travaux qui viennent de commencer et qui dureront jusqu’au deuxième trimestre 2025, c’est de retrouver cet esprit avec une place avec des équipements pour jeux pour enfants, des espaces verts et une fontaine accessible à pied au centre. Pour cela, 1,1 million d’euros ont été budgétés.

Cela fonctionne également en deux allées piétonnesun sur l’A-2 à la hauteur du Avenue de Bruxelleset de Marquis de Zafra, entre Fuente del Berro et La Elipa sur la M-30. Dans le premier cas, l’actuel est remplacé par un nouveau, une intervention qui sera achevée au cours des trois premiers mois de l’année prochaine et qui entraînera des réductions de trafic cet été pendant les heures de week-end. Celui du Marqués de Zafra ne sera pas remplacé mais plutôt réhabilité, même si ses 20 croisillons seront modifiés, entre autres améliorations. Avant la fin de cette année, vous pourrez voir le résultat.

Le Service de l’Urbanisme de la Mairie a également des actions en cours. Le plus notable, la réhabilitation du Parc du Paradisà San Blas-Canillejas, avec un budget de 1,9 million, et diverses interventions, pour plus de 1,5 million, dans le Forêt Métropolitaine, cet anneau forestier annoncé en grande pompe lors de la législature précédente. De même, les premiers travaux ont commencé pour le illumination d’une section du Manzanares à Madrid Río, l’une des initiatives les plus appréciées du délégué régional, Borja Carabanteet plus contesté par l’opposition.

Les grands projets

Les travaux se poursuivent également dans les deux grandes gares de la ville. Dans la grande intervention qui sera réalisée en Atocha Almudena Grandes, une récompense de plus de 450 millions, l’un des aspects envisagés est de favoriser l’accès depuis la Glorieta de Carlos V. Aux alentours du chapiteau historique, on peut déjà voir des machines et des ouvriers travailler. Cependant, le plus gros des travaux aura lieu le long de Méndez Álvaro. Ils ne seront pas achevés avant 2030 ou 2031. Chamartín Les travaux se poursuivent et permettront, une fois terminés, de doubler la capacité des services à grande vitesse.

En matière de transports, la Communauté de Madrid a annoncé il y a quelques semaines que l’exécution des travaux du Échangeur de Valdebebas C’était déjà à 60%. L’infrastructure, avec un investissement de 30 millions d’euros, desservira, comme l’explique Sol, 35 000 voyageurs quotidiens lorsque la Cité de Justice y arrivera, ce qui ne commencera à se produire qu’en 2027. La ligne C1 atteindra l’échangeur de Cercanías. , Métro ligne 11 et plusieurs lignes de bus.

Le métro de Madrid a également plusieurs travaux en cours qui se poursuivront tout au long de l’été. Concrètement, dans la capitale, des progrès sont réalisés dans la construction du futur. Gare de Madrid Río, sur la ligne 11, qui, avec Comillas, fait partie de la liaison entre la Plaza Elíptica et Conde de Casal, d’une longueur de 7 kilomètres. Il est en phase de creusement et de bétonnage. C’est la première étape pour créer la future ligne, de plus de 33 kilomètres et avec vingt stations, entre Cuatro Vientos et Valdebebas.

L’entreprise publique entreprend également la rénovation de plusieurs gares, notamment pour y intégrer des ascenseurs. C’est le cas de ceux de Avenue de l’Amérique et Duc de Pastrana. Plus intense est l’intervention dans les gares de Ventesoù 14 millions seront investis en 20 mois pour installer cinq ascenseurs et réhabiliter un hall désaffecté depuis 1970, et Begona, avec un budget de 18 millions. Il comprendra sept ascenseurs, sa superficie augmentera de 1 000 mètres carrés et entraînera la fermeture de l’accès à La Paz au cours du mois d’août et la suspension du service entre Fuencarral et Chamartín du 10 au 18 de ce mois.

En février, la modernisation de la station de métro a également débuté. Santiago Bernabeu, visant avant tout à améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et qui s’achèvera au premier trimestre 2027. Les 66 millions d’euros qui seront investis serviront, entre autres, à installer douze ascenseurs. Ils s’ajoutent aux travaux des deux parkings et d’un passage souterrain entre le Paseo de la Habana et Padre Damián qui ont été autorisés par la Mairie et qui ont suscité l’indignation des voisins. Jusqu’au 9 août, la zone de mobilité de la mairie prévoit des coupes sur le côté est du Paseo de la Castellana, entre l’avenue Concha Espina et la rue Rafael Salgado, la coupe latérale du Paseo de la Castellana en direction sud, entre la Plaza de Lima et le transfert à hauteur de la Plaza Ruiz Picasso et la fermeture à la circulation du côté du Paseo de la Castellana entre la rue Santiago Bernabéu et la Plaza de Lima.

-

PREV Un incident dans le système Microsoft montre la vulnérabilité de nos systèmes d’information : AIMO
NEXT Fierté mexicaine ! Les jeunes obtiennent la sixième médaille d’or du Mexique aux Olympiades de mathématiques