Le Centre d’urgence sociale sera un centre pour les sans-abri

Le Centre d’urgence sociale sera un centre pour les sans-abri
Le Centre d’urgence sociale sera un centre pour les sans-abri
-

Le Port a obtenu une subvention demandée des Fonds européens pour rénover l’actuel Centre d’urgence sociale en Résidence pour personnes sans abri, pour un montant de 249 254,06 €. C’est ce qu’a annoncé l’adjoint au maire des Fonds européens, Javier Bello.
Ces fonds seront investis dans la transformation de l’établissement actuel situé dans la rue Acuario de La Florida en une résidence pour personnes sans abri, apportant ainsi une réponse globale et une solution digne aux sans-abri ; avec un séjour suffisant pour pouvoir travailler de manière continue depuis l’Assistance Sociale avec les usagers pour s’attaquer à la racine de leurs problèmes individuels et sociaux. Le montant total du projet est de 305 225 euros, dont la Mairie contribuera à hauteur de 55 970,94 euros, imputés aux budgets de 2023 à 2026 ; avec l’engagement de le maintenir en tant que centre de soins pour les sans-abri pendant 20 ans.
Ce projet fournira à la ville une infrastructure importante pour ne laisser personne de côté, offrant un hébergement et des services de qualité aux personnes en situation d’exclusion sociale totale, créant un espace de coexistence qui leur offre de réelles opportunités, en leur apportant le soutien nécessaire pour parvenir à l’intégration. et l’inclusion des personnes qui se trouvent dans cette situation.

Ceci est confirmé par la résolution émise par le Secrétariat général de l’inclusion sociale, qui résout la procédure d’octroi de subventions dans le cadre d’un régime de concurrence concurrentielle, destinées aux entités locales andalouses pour l’acquisition de biens immobiliers, la construction, la rénovation ou l’équipement de nouvelles ressources publiques. à caractère communautaire pour des soins résidentiels pour personnes sans abri qui favorisent l’autonomie et la désinstitutionnalisation, dans le cadre du Plan de Reprise, Transformation et Résilience, financé par l’Union Européenne avec les Fonds Next Generation.

Bello rappelle que cette subvention était compétitive entre toutes les municipalités d’Andalousie qui ont soumis des propositions. El Puerto, avec Málaga, Séville, Huelva, Grenade, Cadix, La Línea de la Concepción et Almería, sont ceux qui y sont parvenus. « Un motif de satisfaction pour la ville car cela confirme que les politiques et la gestion mises en œuvre par le gouvernement de Germán Beardo répondent aux exigences pour parvenir à une ville meilleure, qui offre de meilleurs services aux citoyens et améliore le bien-être des personnes. de Porto » .

Bello tient à souligner qu’il y a eu de nombreuses critiques formulées par le PSOE à l’égard du Centre d’Accueil pour Personnes Sans Abri, « affectant jusqu’à la satiété la fonction de la Conseillère aux Services Sociaux, Carmen Lara, qui a opté dès le début pour améliorer le centre, l’adapter aux besoins réels et au cadre réglementaire de ce type de bâtiments, pour le rendre plus inclusif.

Sans aucun doute, cette subvention « est un coup de pouce pour la gestion de Carmen Lara du Département des Services Sociaux, qui, après l’action dans ledit bâtiment, pourra accueillir toute personne de Porto qui en a besoin », conclut Bello.

-

PREV Une infirmière de la clinique Mar Caribe aurait tenté d’abuser d’un patient
NEXT Le télescope Webb célèbre son deuxième anniversaire avec une image impressionnante