Le circuit « Territoire » promu par la Culture atteindra dix communes cette semaine

-

SANTANDER, le 8 juillet. (PRESSE EUROPÉENNE) –

Le circuit artistique « Territoire » organisé par le Ministère de la Culture atteindra un total de dix communes du mardi 9 au dimanche prochain, dans lequel seront proposés plus d’une douzaine de spectacles de différentes disciplines artistiques.

Le circuit débutera mardi au Centre Culturel « Ateca » de Santander, où à midi les productions Risoto présenteront « Le laboratoire des inventions magiques ».

Le jeudi 11, la journée débutera au CEIP Jerónimo Sáinz de la Maza de Soba, où l’acteur Nando Caneca présentera la pièce ‘Uco, un autre compatriote’ à 11h30. Le magicien Xuso se produira sur la Plaza de Liencres, Piélagos, à 19h00 ; la compagnie « After perdices » proposera sa proposition de musique et de contes traditionnels à 20h00, sur la Plaza de la Bodega de Cabezón de la Sal ; et en même temps, mais sur la Plaza de Escalante, Arte en Escena présentera l’histoire « Le dragon, la princesse et le chevalier par surprise ».

“Le laboratoire des inventions magiques” des productions Risoto sera visible à La Granja, Polanco, et pour terminer la journée de jeudi, sur la Place d’Espagne de Reinosa, le concert “Recordando los 90”, du groupe Consort Music, sera être tenu.

Le samedi 13, la compagnie C3T présentera le spectacle familial ‘La que lió Petit Chaperon Rouge’ dans la salle de réunion de la Maison de la Culture Ampuero à 19h30. Au Centre Culturel de San Miguel de Aguayo à 20h00, le groupe musical « A duras penas » offrira un concert. Au même moment, le magicien César Bueno sera au bowling La Encina de Riotuerto, et dans l’auditorium Ajo, les productions Domani présenteront la comédie « Comment comprendre les hommes ».

“Territorio” se terminera dimanche 14 au palais Acevedo de Ribamontán al Monte, qui accueillera un concert du groupe “Consort music”.

-

PREV L’incidence de l’oïdium dans les vignobles de la province est “dans la moyenne”, selon Asaja
NEXT La province ajoutera enfin 940 voitures de patrouille