Élections législatives françaises : qui a gagné ? Qui a perdu ? Visualisez l’avancée de la gauche et de l’extrême droite et l’affaiblissement du centre entre 2022 et 2024

-



sauvegarder
enregistré


Télécharger le PDF

Avec une intention de vote moyenne au niveau national oscillant entre 32 % et 35 % à la veille du premier tour, les instituts de sondage anticipaient un regroupement national avec 200 à 250 députés à l’issue du second tour — parfois jusqu’à 300 pour les projections les plus maximalistes – dépassant ainsi le seuil de la majorité absolue.

  • Cependant, les slogans donnés par les partis de gauche et la majorité présidentielle, ainsi que le retrait quasi systématique des candidats dans le cas des candidats triangulaires, ont contribué à créer un barrage dont l’efficacité contre le RN se reflète dans le nombre de candidats d’extrême droite. députés élus : 143, soit la moitié de ce qui était attendu.
  • Jean-Yves Dormagen constate cependant qu’il n’existe plus de « front républicain » au sens où l’on pouvait utiliser cette expression au début du siècle. À la place, nous assistons désormais à une forme de « coalition électorale » plus incertaine et plus faible.
  • L’infographie précédente illustre cependant la croissance – bien que moindre – de l’extrême droite à l’Assemblée nationale, qui continue d’être le bloc qui a le plus augmenté en nombre de députés élus par rapport à la législature précédente (+60%).
  • L’Alliance des forces de gauche (NFP) est vainqueur de ces élections législatives anticipées en nombre de sièges (182), mais sa progression est inférieure à celle du Regroupement national par rapport à 2022 (+39%).
  • La coalition présidentielle Ensemble a, quant à elle, perdu 31% de ses députés à l’Assemblée en seulement deux ans, un recul plus important que celui de LR, malgré la scission initiée par Éric Ciotti (-24,6%).

La victoire du Nouveau Front populaire ne doit pas occulter une tendance de long terme qui a conduit à une évolution de 10 points du nombre de députés d’extrême droite élus entre 2022 et 2024. Le RN et le LR-RN représentent désormais près de 25 % des élus. nombre total de députés à l’Assemblée nationale, contre 15% après les élections législatives de 2022.

-

PREV L’entreprise Comirsa réduit ses effectifs
NEXT Les négociations entre River et le Spartak Moscou sont au point mort : la vente de Barco pourrait-elle échouer ?