“Cela permettra d’étudier l’impact du changement climatique”

-


Un nanosatellite petit mais puissant conçu par une centaine d’étudiants du Université Polytechnique de Catalogne (UPC) est sur le point de prendre son envol à bord de la grande fusée européenne Ariane 6. Il s’agit d’une étape historique pour de nombreuses raisons. D’abord parce que le satellite catalan sera l’un des protagonistes du vol inaugural d’une fusée qui promet de révolutionner l’industrie spatiale européenne. Et deuxièmement, parce que la mission elle-même est le résultat du travail choral de près d’une centaine d’étudiants de premier cycle, de maîtrise et de doctorat depuis plus de sept ans. “La réussite de ce projet est une réussite partagée”, explique-t-il fièrement. Luis Contrerasingénieur système, chef de mission et l’un des rares invités à assistez à ce lancement historique depuis la base spatiale européenne de Kourou en Guyane française.

Il s’agit d’un contenu spécial destiné à la communauté des lecteurs d’El Periódico.

Pour profiter de ces contenus gratuits, vous devez naviguer enregistré.

Inscription gratuite

-

PREV Le CIC relève son estimation de la production céréalière
NEXT Ceci est la liste mise à jour des universités avec une accréditation de haute qualité en Colombie.