“Le spectacle va être une invitation à se libérer du stress et de la tristesse quotidienne”

-

Au cours des sept années qui se sont écoulées depuis le dernier album Le XX, aucun de ses trois membres n’est resté les bras croisés. Après ce faux adieu Je te vois (2017), Oliver Sim publie son album solo Hideux Bâtard en 2022 et Jamie XX a élargi son parcours de producteur électronique dynamique avec une série de singles, tandis que Romy a entrepris de créer une ode à l’identité et à la libération intitulée Dans les airs (2013).

Après des années à composer pour des artistes tels que Dua Lipa et King Princess, Romy n’avait plus peur de se montrer vraie. Dans ses débuts en solo, il chante avec une sincérité émouvante son orientation sexuelle, son amour pour sa femme et la perte de ses parents. Dans les airs est une fusion de transe de la fin des années 90 et de pop nostalgique qui, associée à la voix douce et délicate de l’artiste londonien, crée une ambiance onirique où extase et mélancolie s’entremêlent dans un titre néon pétillant.

Lors de sa première incursion parallèle à The XX, Romy s’entoure de vieilles connaissances comme Fred Again… et Stuart Price, qui seront des éléments clés dans la production de l’album. De plus, son ancien camarade de groupe Jamie XX a marqué de son empreinte l’un des meilleurs morceaux du répertoire, « Enjoy Your Life », un hymne dansé pour célébrer la vie et profiter de chaque instant.

Lorsqu’il est joué en live, il génère une merveilleuse connexion dans la pièce -dit l’artiste en conversation avec Indépendant aujourd’hui sur ce qui était la deuxième version de l’album. Voir les gens s’y plonger et se sentir vraiment libres avec cette chanson est ce qu’il y a de mieux. C’est l’un des moments les plus incroyables de la série.».

Depuis ses débuts en tant que DJ dans les clubs queer de sa ville natale, Romy est devenue une ardente défenseure de la diversité et de l’inclusion. Dans les airs est le reflet de cette vision, offrant un refuge où les différences sont célébrées et où chaque individu peut trouver un sentiment d’appartenance et d’acceptation. Chaque morceau construit un pont vers la communauté LGTBIQ+, un espace où l’expression individuelle rencontre le pouvoir de l’unité collective.

Avant de sa présentation ce mardi à Buenos Airesnous avons discuté avec Romy de son album solo, de ses souvenirs en Argentine et bien sûr de The xx.

Romy au Primavera Sound Barcelone 2022. Photo : Gaelle Beri.

Quel est le concept entourant les chansons de Dans les airs?
C’est une lettre d’amour aux clubs queer, où j’ai trouvé une communauté et des liens. Explorez la scène de la fête, où la musique dance se confond avec les émotions, créant une expérience très forte. Célébrer le sentiment d’appartenance et comment partager ces moments avec les autres m’a fait me sentir plus rassasié et m’a permis d’exprimer mes sentiments de manière authentique, à l’opposé du sentiment de solitude.

Être un album qui garde les émotions à la surface en principeou enfinQuelle est l’expérience de voir le public se connecter avec votre musique en direct ?
C’est vraiment spécial. Je pense que c’est ce que tout le monde recherche, surtout ceux qui font de la musique dance. Quand on voit des gens complètement abandonnés au moment présent, le ressentant, c’est tout simplement magnifique. Pouvoir interpréter cette musique en direct et se connecter avec le public en direct est l’une des expériences les plus enrichissantes. C’est quelque chose que j’ai fait beaucoup pendant le confinement et je ne savais pas si j’aurais un jour la chance d’en faire l’expérience, alors maintenant ça le rend encore plus spécial.

« Enjoy Your Life » est l’un des favoris du public, quelle est l’histoire de cette chanson ?
« Enjoy Your Life » est une chanson qui me touche très profondément. Il s’inspire de ce que j’ai ressenti à l’âge de 11 ans lorsque ma mère est décédée. C’est également inspiré par la façon dont j’ai essayé de gérer le deuil, ainsi que par la façon dont elle a vécu sa vie, pleine de positivité et d’amour. Je pense donc que la chanson nous rappelle, à moi-même et à tout le monde, que la vie est courte et que nous devrions en profiter au maximum. Mais en même temps, dans les paroles, j’essaie de reconnaître que ce n’est pas toujours simple. Il est facile de dire « oui, profite de la vie », mais la réalité est que parfois ce n’est pas possible. C’est donc une chanson qui évoque pour moi diverses émotions.

Que pouvons-nous attendre de votre présentation en Argentine ?
J’essaie de faire en sorte que le spectacle ressemble à une soirée dans un club. L’idée est qu’à partir du moment où les portes s’ouvriront, nous aurons des DJ qui joueront. Nous voulons faire en sorte que si les portes ouvrent, disons, à 19 ou 20 heures, il semble déjà minuit. Donc, quand je monte sur scène, nous espérons qu’il fera comme s’il était 2 heures du matin, même s’il est en fait 21 heures. Nous voulons fusionner la musique live et la culture club. Jusqu’à présent, faire ces spectacles a été très spécial et accueillant, avec une réponse très positive du public. Les gens étaient très attentionnés et se soutenaient les uns les autres, et cela signifie beaucoup pour moi de voir le public se traiter bien et passer un bon moment en même temps.

Qu’aimez-vous provoquer chez le public lors de votre set ?
Sur certaines affiches et dans certains de mes arts, j’inclus la question « Vous sentez-vous émotif ? » Voulez-vous danser?” Je pense que c’est une invitation à abandonner le stress et la tristesse quotidiens, et à simplement vous connecter avec vos émotions, et j’espère que vous vous amuserez aussi beaucoup !

A part la musique, quelles autres choses vous inspirent ?
Le football m’inspire beaucoup. Je suis une grande fan et j’ai hâte de voir à quel point le football féminin s’est développé au cours des cinq dernières années. J’apprécie vraiment la communauté et les liens qui s’établissent grâce au sport, quelque chose que j’ai vécu en jouant dans une équipe de football en salle. Le football m’a apporté beaucoup de bonheur. Même si c’est un monde tout à fait différent… oui, c’est complètement différent. Mais c’était incroyable de voir à quel point le football féminin a progressé autant en si peu de temps et à quel point il représente un progrès incroyable, tant sur le plan culturel que sportif.

Romy avec The xx au festival Lollapalooza Argentine 2017 Photo : Matías Casal.

Que retenez-vous de la dernière fois que The XX a joué à Lollapalooza Argentine ?
J’ai passé un moment incroyable, c’était comme un rêve devenu réalité de pouvoir aller jouer là-bas avec une énergie aussi merveilleuse. Ressentir la passion et la connexion du public argentin était vraiment spécial. Je suis très reconnaissant d’avoir l’opportunité de jouer à nouveau cette musique en Argentine, surtout avec ces nouvelles chansons. Je suis très heureux de revenir.

15 ans se sont écoulés depuis le premier album de The xx. Qu’est-ce que ça vous fait de l’écouter aujourd’hui ?
Oui, wow. J’étais avec Oliver et Jamie la semaine dernière, et nous réfléchissions à la façon dont cela faisait 15 ans depuis la sortie du single « Crystallize ». Nous rions en pensant à quel point cela semble loin maintenant. Mais je suis tellement fier de tout ce que nous avons pu accomplir avec cet album. Aucun de nous ne s’attendait à quelque chose de pareil. Cela ressemble donc à un nouveau chapitre pour nous. En ce moment, nous travaillons sur un nouvel album et nous nous inspirons de tout ce que nous avons fait. C’est aussi l’impression de recommencer tant de temps s’est écoulé. Mais je pense que quand je repense au premier album, c’est comme si je regardais des photos de mon adolescence. Il y a beaucoup d’affection, mais c’est comme une vie différente.

Je sais que c’est difficile, mais quel est votre album préféré de The xx ?
Je pense que c’est comme essayer de choisir son enfant préféré. C’est vraiment difficile à dire. Évidemment, le premier album est comme mon premier bébé, donc j’en ai beaucoup d’amour et de fierté. mais fais Je te vois, le troisième album, a été un processus que j’ai vraiment apprécié. Je pense que nous avons essayé de nouvelles choses et que nous avons grandi en tant que groupe. Cet album reste donc très spécial pour moi. Nous appliquons une grande partie de ce que nous avons appris de cet album au nouveau travail que nous faisons.

Romy est présenté Mardi 14 mai à 19h au C Complejo Art Media (Av. Corrientes 6271, CABA) avec Anita B Queen, billets disponibles via Passline. Écouter Dans les airs sur les plateformes de streaming (Bandcamp, Spotify, Tidal, Apple Music).

-

PREV ZEROBASEONE remporte une troisième victoire pour « Feel The POP » sur « Music Bank » – présenté par NewJeans, MCND et plus
NEXT Voici Lismar, l’artiste de 19 ans qui a enregistré la Session 60 avec Bizarrap