Imacec a une « croissance très robuste » en raison de la hausse de l’activité minière

Imacec a une « croissance très robuste » en raison de la hausse de l’activité minière
Imacec a une « croissance très robuste » en raison de la hausse de l’activité minière
-

Ce jeudi, La Banque centrale a livré de très bonnes nouvelles concernant le Indice mensuel de l’activité économique (Imacec) du mois de mars, ce qui confirme que le Chili continue sur la voie de la reprise et de la croissance de son économie.

L’entité émettrice a confirmé que ce dossier a augmenté de 0,8% en mars par rapport au même mois de 2023, la série désaisonnalisée diminue de 0,7% par rapport au mois précédent et a augmenté de 2,1% en douze mois. Le mois a enregistré trois jours ouvrés de moins qu’en mars 2023.

Il est bon de rappeler que Imacec regroupe 90% des biens et services du pays et est considéré comme une estimation anticipée du produit intérieur brut (PIB).

La Banque centrale a indiqué que La croissance annuelle de l’Imacec s’explique par « la croissance des secteurs miniers et autrescompensé par le déclin du commerce et de l’industrie.

«L’Imacec non minier présente une baisse de 0,4% en douze moisalors qu’en termes désaisonnalisés, il a diminué de 0,6% par rapport au mois précédent”, a ajouté la banque.

La production de biens a augmenté de 3,7% en termes annuels, principalement affecté par la hausse de 8,2% dans les secteurs miniers et autres biens qui ont augmenté de 2,7%, tirés par la production d’électricité, tandis que l’industrie a diminué de 2,3%.

Pour sa part, l’activité commerciale présente une baisse de 5,3% en termes annuels, principalement dû à l’automobile et au commerce de gros : dans le premier, précise l’entité, la baisse des ventes de véhicules se démarque, et dans le second, les ventes de produits alimentaires. “En revanche, les ventes au détail ont augmenté”, a-t-il ajouté.

Mario Marcel exprime sa satisfaction

Connaissant ces chiffres, il Ministre des Finances Mario Marcel exprimer à la presse que « c’est une croissance très robuste qui tend à réaffirmer la croissance de 2,5% pour cette année».

« Ces projections que nous avons faites et qui ont été largement intégrées par le marché d’une croissance de l’ordre de 2,5% pour cette année, dépassant ainsi la croissance tendancielle et bien au-dessus des chiffres de croissance de 0,2% pour 2023», a-t-il approfondi.

Au début du mois, le gouvernement de Gabriel Boric a créé le “Cabinet de Croissance Economique”.composé de plusieurs ministres et dont l’objectif est de promouvoir et d’accélérer différents projets d’investissement, tant publics que privés, et d’encourager des secteurs clés tels que les mines et la construction.

« Marche imacec » par Cristianneira

-

PREV La Chine lance la sonde Chang’e-6 pour collecter des échantillons sur la face cachée de la Lune
NEXT Les pluies et les inondations font 31 morts et 74 disparus dans le Rio Grande do Sul, au Brésil