Rincón de Romerías, arrêt obligatoire pour « débloquer la trova »

Rincón de Romerías, arrêt obligatoire pour « débloquer la trova »
Rincón de Romerías, arrêt obligatoire pour « débloquer la trova »
-
Par : Danielle Laurencio Gómez / ACN
4 mai 2024

Un voyage aux racines de la Nouvelle Trova Cubaine à travers la figure de Pablo Milanés et un regard sur le présent et l’avenir de ce genre est la proposition de « débloquer la trova », dans le cadre des arrêts obligatoires des jours de pèlerinage du mois de mai.

L’espace, organisé pour la première fois dans l’emblématique Rincón de Romerías, a vu l’animateur Eduardo Sosa ouvrir l’hommage à Pablo Milanés et le 35e anniversaire de l’Institut Cubain de Musique avec un invité local, le troubadour holguinais Norberto Leyva.

Avec son caractère proche et son leadership précis, Sosa s’est plongé dans l’œuvre de Norberto Leyva, qui a profité de l’occasion pour présenter son dernier album, « Déjame Dream », le deuxième de l’auteur-compositeur-interprète.

Nominée aux Cubadisco Awards, « Déjame Sueño » est une chanson d’espoir, un hommage aux chanteurs qui vivent dans la ville, à qui ils ont légué le miel pour les générations actuelles de musiciens holguinais et cubains.

De Pablo Milanés, Norberto Leyva a interprété « Para vivir », en mémoire de l’un des pères fondateurs de la Nueva Trova Cubana et a immortalisé des chansons telles que Yolanda, Yo me quedo, J’aime cette île, Le bref espace dans lequel tu es pas et combien j’ai gagné, combien j’ai perdu.

Entre les accords de guitare, Norberto Leyva a mis en lumière la nécessité d’une plus grande promotion des artistes locaux dans chaque territoire et le fait que ce n’est plus le moment de rester assis et d’attendre que des opportunités se présentent, tout comme il s’est senti soutenu par son public holguinais tout au long de son parcours. ces années.

« Destrabando la trova » accueillera également Nelson Valdés et Roly Berrío, tous deux parmi les voix contemporaines les plus importantes du genre qui constitue un trésor inestimable dans le panorama culturel national.

Les 30 ans du Pèlerinage de Mai sont une rencontre et un point de départ pour des artistes confirmés et nouveaux qui ont soutenu le rêve d’organiser un festival artistique avec pour objectif principal de croire en la jeunesse.

Un autre des lieux importants pour la trova au sein de l’événement est l’espace Je veux une chanson, un téléchargement qui envahit la Casa de la Trova et les artistes invités et le public fredonnent à cette occasion les chansons de Dúo Iris, Annie Garcés, Nelson Valdés, Fernando Cabrejas, Edelys Loyola, entre autres.

Autres articles de l’auteur :

-

PREV Wendy Guevara a durement insulté Carla Giraldo en direct
NEXT Pourquoi avons-nous besoin d’arbres qui ne perdent pas leurs feuilles cette saison ?