Curicó a dépassé les 85% de vaccination contre la grippe grâce à un travail constant sur le terrain – Municipalité de Curicó

-

Depuis mars, les équipes municipales de santé sont mobilisées dans toute la commune, pour assurer la couverture des groupes cibles organisés par le Minsal.

Depuis le début de la campagne de vaccination contre la grippe à Curicó, les équipes municipales de santé ont été déployées dans les différents coins de la commune pour atteindre l’objectif final, vacciner la population cible, principalement les personnes âgées, les garçons et les filles, les femmes enceintes et les malades chroniques. personnes.

De son côté, le maire de Curicó, Javier Muñoz, a appelé les habitants de la commune à se rendre dans les centres de vaccination, où depuis plus de deux mois, le vaccin est disponible pour ceux qui en ont besoin.

Le directeur de santé communautaire de Curicó, Nelson Gutiérrez, a évoqué le travail et le dévouement des équipes et a affirmé que « les progrès ont été significatifs grâce au travail des équipes du département de santé et de chacun des CESFAM qui ont visité les différentes écoles, centres pour personnes âgées, nous étions dans les centres commerciaux, nous étions également sur la place, à différents endroits, visitant même des entreprises avec le désir d’avoir une bonne couverture.

“Nous pouvons dire que selon le dernier rapport du ministère, nous sommes à près de 87% de population vaccinée dans la population cible, soit 77 500 vaccins”, a ajouté Gutiérrez.

IL EST ENCORE TEMPS DE SE FAIRE VACCINER

Nelson Gutiérrez a également appelé les personnes qui ne sont pas encore vaccinées à assister aux vaccinations du CESFAM et a expliqué que Les personnes qui peuvent être vaccinées “par règlement du ministère, sont les personnes de plus de 60 ans, malades chroniques, en particulier les femmes enceintes, à partir des élèves de cinquième année, ce qui est une très petite population qu’il nous reste parce que nous avons voyagé deux ou trois fois dans différentes écoles, l’appel est qu’ils fréquentent nos centres, il y a des vaccins disponibles et aussi, d’un autre côté, qu’ils prennent grand soin d’eux pendant la période hivernale.

Enfin, le directeur communal de la santé a déclaré que « nous savons que nous n’avons pas atteint la période de pointe de la grippe, cela signifie maintenir la prudence dans l’utilisation des masques, des espaces fermés, s’il y a un membre de la famille qui a la grippe ou un rhume, il Il faut utiliser un masque pour “éviter d’infecter le reste des groupes et aérer les maisons”.

-

NEXT Résumé et résultat de l’Argentine 1 (4)