Ils réparent un tronçon de la route nationale – Juventud Rebelde

-
La route nationale

SANCTI SPÍRITUS.— Sans perdre de temps et sans mettre les genoux à terre en raison du contexte complexe – avec un manque de ressources et des interruptions fréquentes du service électrique – un tronçon de la route nationale est remis en bon état, dans le cadre du actions conçues pour célébrer le 26 juillet.

Sur le tronçon de dix kilomètres qui part du pont situé dans la zone de Punta Diamante, kilomètre 323, dans la municipalité de Sancti Spiritus de Cabaiguán, l’asphalte avec le sceau Yayabero est posé et compacté directement depuis l’usine Lázaro Villavicencio, où le groupe réalise produire 36 tonnes d’asphalte chaud par heure.

Jesús Pérez Sánchez, responsable de l’usine, en pleine capacité technologique, a indiqué que pour parcourir tous les kilomètres prévus sur la route nationale, il faudrait produire 3 000 tonnes.

En même temps, la zone industrielle de la ville de Sancti Spíritus est pavée sur la route qui mène à la ville.
Taguasquense de Zaza del Medio. Il y a un fort flux de transport de marchandises à travers cet endroit.

Au cours des mois précédents, l’usine fabriquait de l’asphalte froid, utilisé pour les travaux de réparation des rues Carlos Roloff et Céspedes, dans la ville de Yayabo.

Mais l’intermittence du service électrique rend difficile la réalisation des objectifs prévus. Malgré cela et d’autres limitations, l’espoir est d’étendre les travaux d’amélioration à d’autres rues de la vieille ville.

De cette manière, le programme lancé pour le 510e anniversaire de Sancti Spíritus avancerait. Une situation similaire se produit avec la mise en place d’asphalte froid dans le circuit nord de Yaguajay.

Toute cette action, fruit de l’organisation et du dévouement du collectif Sancti Spiritus, constitue leur principale contribution aux célébrations du 71e anniversaire de l’assaut de la caserne Moncada et Carlos Manuel de Céspedes.

-

NEXT Résumé et résultat de l’Argentine 1 (4)