Vox quitte Meloni au Parlement européen et rejoindra le nouveau groupe du parti d’Orbán

Vox quitte Meloni au Parlement européen et rejoindra le nouveau groupe du parti d’Orbán
Vox quitte Meloni au Parlement européen et rejoindra le nouveau groupe du parti d’Orbán
-

Vox a annoncé ce vendredi que ne rejoindra pas le groupe des conservateurs et des réformistes (ECR) – auquel il appartenait lors de la législature précédente et qui inclut le parti de la présidente italienne, Giorgia Meloni -, à rejoindre un groupe nouvellement créé appelé « Patriotes pour l’Europe »que le Premier ministre hongrois Viktor Orbán tente de faire avancer.

Comme le rapporte la formation animée par Santiago Abascal A travers un communiqué, la direction de Vox a décidé de suivre le président hongrois dans la création de ce nouveau groupe et a ainsi abandonné ECR, malgré le transfert de son “gratitude et forte amitié” au groupe auquel appartient Fratelli d’Italia – un parti dirigé par Meloni.

Avec l’annexion de Patriotas por Europa, Vox entend “former un nouveau groupe parlementaire au Parlement européen, dont la constitution et la composition seront annoncées dans les prochains jours”. Cette nouvelle « alliance de groupes » a pour précédent, de l’avis de la formation, la célébration du “Vive l’Europe”, dont la dernière célébration a eu lieu en mai de cette année à Madrid. Des hommes politiques comme Orbán lui-même et le Premier ministre italien ont participé électroniquement à cet événement, tandis que Javier Miley assisté en personne.

Après avoir accru sa présence dans le Parlement européen Pour les forces que Vox qualifie de “patriotes”, c’est le moment selon lui “de concrétiser la tâche des électeurs de créer un grand groupe qui s’imposera comme une alternative à la coalition des populaires, des socialistes et de l’extrême gauche”.

Vox a annoncé ce lundi qu’il continuerait en ECR

Cette annonce intervient après que ce lundi le parti s’est montré “ravi” de la création du nouveau groupe au Parlement européen, se disant “patriotes” et “partageant” des objectifs avec l’ERC, mais a soutenu que Ils n’avaient pas l’intention de quitter le groupe au cours duquel ils ont effectué leur premier mandat au Parlement européen.

Plus précisément, le porte-parole de Vox, José Antonio Fustera salué la nouvelle plateforme “patriote” lors d’une conférence de presse et a souligné que les groupes doivent travailler pour “atteindre des objectifs communs” car les partis qui la composeront sont des “alliés”.

«Le syndicat n’a pas besoin d’être parlementaire, ça doit être politiquedonc nous sommes ravis et nous allons travailler avec eux”, a-t-il souligné.

Patriotes pour l’Europe

Le nouveau groupe, qui s’appellera « Patriotes pour l’Europe », est né d’une alliance entre Orbánle Parti de la liberté d’extrême droite autrichien (FPO) et le Alliance populiste tchèque des citoyens mécontents. Le parti d’Orbán, le Fidesz, n’était rattaché à aucun groupe lors de la dernière législature.

Le groupe parlementaire promet de « protéger la souveraineté nationale, lutter contre l’immigration clandestine et revoir le Pacte vert», des objectifs qui coïncident avec la ligne tracée par Vox lors de la campagne pour les élections européennes.

-

PREV Le jeune sahraoui détenu à l’aéroport de Loiu est libéré
NEXT David Broncano entre sur scène avec Maná et reçoit un sifflet monumental du public