Leo Caprile a été honnête et a fait un mea culpa après son infarctus cérébral : « Il a reçu un coup après l’autre… »

Leo Caprile a été honnête et a fait un mea culpa après son infarctus cérébral : « Il a reçu un coup après l’autre… »
Leo Caprile a été honnête et a fait un mea culpa après son infarctus cérébral : « Il a reçu un coup après l’autre… »
-

Dans le nouveau chapitre de Nous pouvons parler, Léon Caprile Il se souvint de certains détails concernant infarctus cérébral qu’il a subi il y a quelques semaines. L’artiste a été honnête et a fait un mea culpa sur les causes possibles de l’accident vasculaire cérébral.

Le médecin m’a dit : « si tu allais à la Costanera, le lendemain tu te réveillerais hémiplégique, mais tu es venu ici et tu es arrivé à la clinique ». C’était quelque chose entre le miraculeux et la sagesse acquise », a commencé par déclarer l’animateur dans l’espace CHV.

Dans le même esprit, il a ajouté : «Mes parents ont vécu ça et j’ai beaucoup appris sur les symptômes».

Concernant les symptômes de l’infarctus cérébral, l’animateur a expliqué que «C’est un inconfort qui ne ressemble à rien d’autre.. Ce n’est pas un mal de ventre, ce n’est pas un vertige, ce n’est pas un mal de dents. C’est quelque chose qui vous coupe la parole et vous coupe le souffle.

« J’ai d’abord senti une perte de force dans mon bras, mon bras est tombé. Ensuite, un engourdissement de ce côté du visage, et puis, un œil tombant », a expliqué le communicateur.

En arrivant à la clinique, l’artiste a avoué que c’était un moment « super pénible ». “J’ai parlé comme un ivrogne et j’ai bougé comme un ivrogne (…) Ils ont dû me faire tomber. Une des infirmières à la porte de la clinique me reconnaît et je dis : « ‘AVC’. 20 minutes après le premier symptôme, j’étais déjà sous traitement, ils m’ont thrombolysé. Le phénomène a commencé à disparaître, la pression a commencé à baisser et en deux jours je marchais, je parlais et je pouvais parfaitement mener ma vie normale. “C’était une chose miraculeuse”, a-t-il déclaré.

«J’étais un fumeur à la chaîne.»

Plus tard, l’artiste a fait une autocritique et a évoqué les causes possibles de son accident vasculaire cérébral.

« Une autocritique qui me rend très satisfait. J’ai été un fumeur invétéré toute ma vie, je fumais dehors, je fumais quand je me réveillais à trois heures du matin, je prenais un café et j’allumais une cigarette. Et j’ai allumé un pucho après l’autre“il expliqua.

“Malheureusement, Le tabagisme est l’un des principaux déclencheurs de cette maladie. J’ai vu des gens très jeunes, dans la trentaine, la quarantaine, mais complètement dégradés.“, révélé.

L’animateur a commenté que cela aurait pu avoir des conséquences. “Apprendre à parler, apprendre à marcher, apprendre à vivre. Personne comme moi qui vit au service des gens, je cuisine pour 100 personnes, en montant et en descendant. “Je suis en train de mourir”, a déclaré Leo Caprile.

-

PREV Avec quelles lignes directrices Valeria Mazza éduque ses enfants
NEXT Mauvaises nouvelles! Kris Jenner annonce qu’elle a une tumeur et voici comment ses filles ont réagi