Osvaldo Laport a dû être hospitalisé d’urgence et a révélé des détails sur son état de santé

Osvaldo Laport a dû être hospitalisé d’urgence et a révélé des détails sur son état de santé
Osvaldo Laport a dû être hospitalisé d’urgence et a révélé des détails sur son état de santé
-

Osvaldo Laport a souffert d’une grave complication de santé. L’acteur a participé à Déjeuner avec Juana et à sa sortie, il a dû être hospitalisé.

Malgré de multiples précautions dans son alimentation, Laport a contracté la trichinose, une maladie parasitaire qui l’a laissé hospitalisé dans un état grave.

« J’avais été tabassé pendant deux ou trois jours, je pensais que c’était la grippe. J’avais de la fièvre, une très grosse décompensation et une déshydratation, mais j’étais pareil”, a déclaré Laport. Spectacle TN à propos de sa décision de suivre le programme de Juana Viale malgré son mal-être.

“J’ai filmé le programme de Juana avec une température de 39 degrés”, a déclaré Osvaldo, qui a également déclaré qu’après avoir terminé l’enregistrement du programme, il avait appelé son médecin et, après avoir été examiné, il avait été hospitalisé d’urgence.

La trichinose, contractée en consommant de la viande de porc, de sanglier ou de puma mal cuite ou provenant d’animaux non vaccinés, a été à l’origine de sa détérioration. Laport a expliqué qu’il avait été infecté dans une ville, après avoir mangé de la nourriture lors d’une fête à la campagne.

Le diagnostic a été confirmé lorsqu’un ami a également présenté des symptômes similaires. “Mon ami me dit : ‘J’ai la trichinose, ma mère et mon frère aussi.’ Là, je lui ai dit ‘Je suis hospitalisé !’ », se souvient Laport, qui a également assuré que la nouvelle avait eu un impact sur son entourage et suscité l’inquiétude de ses partisans.

Malgré son traitement, Osvaldo maintient une attitude positive. “J’ai toujours la trichinose, je suis toujours traité avec des pilules et tout, mais me voilà, nous devons continuer à vivre”, a-t-il déclaré.

-

NEXT Impact à la télévision à cause de ce que Laura Novoa a été encouragée à dire : “Mon père”