L’impact du bruit sur l’audition des jeunes

L’impact du bruit sur l’audition des jeunes
L’impact du bruit sur l’audition des jeunes
-

Saviez-vous que la perte auditive et la surdité, autrefois liées aux personnes âgées, touchent désormais les plus jeunes ? En raison de l’exposition chronique aux bruits quotidiens et de l’utilisation généralisée d’appareils technologiques, de plus en plus de personnes consultent un spécialiste pour des lésions auditives permanentes ou temporaires, remettant en question la perception traditionnelle de ce trouble.

Les troubles auditifs induits par le bruit, tels qu’une perte auditive occasionnelle, des acouphènes et une plénitude des oreilles, peuvent devenir permanents avec le temps, prévient Luna. “Il est inquiétant de voir comment la perte auditive, qui était autrefois un trouble associé à la vieillesse, affecte désormais des personnes de plus en plus jeunes en raison de l’exposition au bruit récréatif”, déclare Manuel Luna, directeur du diplôme d’audiologie diagnostique à l’Université de Saint-Sébastien. (USS).

Le 24 avril marque la Journée internationale de sensibilisation au bruit, une date qui vise à sensibiliser la population aux risques du bruit pour la santé auditive. Dans ce contexte, l’enseignant souligne l’importance de sensibiliser aux effets nocifs du bruit, puisque l’OMS a averti qu’un milliard de jeunes entre 12 et 35 ans risquent de perdre l’audition dans le monde.

Au Chili, bien qu’il existe une réglementation sur les émissions sonores – qui établit que dans les zones résidentielles il doit y avoir un niveau de bruit maximum de 55 à 65 décibels – celle-ci s’applique principalement aux environnements de travail. Mais Luna souligne que « le bruit récréatif a été moins abordé ». Selon l’expert, « il est essentiel que les autorités prennent des mesures pour contrôler ces niveaux sonores et protéger la santé auditive de la population ».

“Le bruit récréatif, comme celui généré dans les discothèques, les concerts ou les parcs d’attractions, a gagné en importance ces dernières années, étant un facteur de risque pour la santé auditive, en particulier chez les jeunes.” En ce sens, il souligne que « le
Une exposition prolongée à des niveaux de bruit élevés peut entraîner une perte auditive et d’autres déficiences auditives, qui peuvent être temporaires ou permanentes », explique-t-il.

« Le bruit n’affecte pas seulement l’audition, mais peut également provoquer toute une série de modifications dans la vie quotidienne des gens. En plus de la perte auditive, le bruit peut déclencher des maux de tête, des migraines, de la fatigue, de l’irritabilité et une augmentation de la tension artérielle. Ces inconforts peuvent entraîner une diminution de la concentration et de la productivité, notamment dans les environnements de travail. En plus de ses effets physiologiques, le bruit a également un impact significatif sur le bien-être psycho-émotionnel, contribuant au stress et affectant négativement la qualité de vie en général », explique l’universitaire.

Pour répondre à ce problème, Luna souligne l’importance de la prévention et de l’utilisation responsable des protections auditives.

Conseils pour prendre soin de votre santé auditive

En cette Journée internationale de sensibilisation au bruit, nous partageons avec vous quelques mesures préventives pour éviter des dommages irréversibles à l’audition et promouvoir un environnement plus sain et plus calme pour tous.
– Limiter l’exposition au bruit récréatif : Évitez d’être à proximité de sources de bruit bruyantes telles que les discothèques, les concerts ou les parcs d’attractions pendant des périodes prolongées. Si vous assistez à des événements bruyants, pensez à faire des pauses régulières pour permettre à vos oreilles de récupérer.
– Utilisez des protections auditives : Si vous savez que vous serez exposé à des niveaux de bruit élevés, comme lors de concerts ou de festivals, utilisez des bouchons d’oreilles ou des protections auditives conçues pour réduire l’exposition sonore.
– Réglez le volume des écouteurs : Lorsque vous utilisez des appareils audio, veillez à maintenir un volume modéré. Évitez d’écouter de la musique trop fort et pensez à utiliser des appareils qui limitent automatiquement le volume.
– Faites des pauses d’écoute : Si vous travaillez dans des environnements bruyants, essayez de faire des pauses régulières pour permettre à vos oreilles de se reposer et de récupérer du bruit constant.
– Faites des contrôles auditifs réguliers : planifiez des contrôles auditifs réguliers avec un professionnel de la santé auditive pour surveiller tout changement dans votre audition et résoudre tout problème le plus tôt possible.

-

NEXT Pourquoi le hoquet apparaît-il et comment s’en débarrasser ?