La grippe enregistre un pic d’infections : les cas ont augmenté de 75 % par rapport à 2023

La grippe enregistre un pic d’infections : les cas ont augmenté de 75 % par rapport à 2023
La grippe enregistre un pic d’infections : les cas ont augmenté de 75 % par rapport à 2023
-

Le dernier rapport de l’Institut de santé publique (ISP) a révélé que Les infections grippales ont considérablement augmenté ces derniers tempspuisqu’ils ont été confirmés près de 6 000 cas jusqu’à présent cette année, 75% de plus qu’à la même période de 2023.

La hausse des cas généré un pic d’infectés pendant la semaine du 5 au 11 mai, lorsque plus de 1 400 patients atteints de grippe. Concernant 2023, à la même date, seuls 776 cas ont été détectésmoins de la moitié par rapport à cette année.

A cet égard, le sous-secrétaire aux réseaux d’assistance, Osvaldo Salgado, Il a déclaré que « ce que nous constatons, c’est que dans nos services d’urgence, 40 % des consultations sont pour des causes respiratoires, et beaucoup d’entre elles pour la grippe. “Dans environ deux ou trois semaines, ce qui devrait se produire, c’est un besoin de lits.”

“Ce qui se passe en hiver, c’est que la pression augmente pour des raisons respiratoires. Jusqu’à la semaine précédente, seuls 13 % des lits critiques pour adultes étaient occupés pour des raisons respiratoires. Ce qui devrait arriver, c’est que ce pourcentage augmente et que la situation soit alors un peu plus complexe. ce que, bien entendu, le système est en mesure de gérer”, a expliqué le responsable.

CIRCULATION DE DIVERS VIRUS

Le rapport du FAI a déterminé que les cas de rhinovirus, adénovirus, virus respiratoire syncytial, entre autres.

En ce sens, le chef des maladies infectieuses de l’Hôpital Militaire, Reinaldo Rozasa souligné que « le réseau de santé est préparé, mais évidemment si nous ne suivons pas les recommandations, les services d’urgence pourraient s’effondrer. ainsi que dans les unités de soins critiques.

“Pour cela, il faut vacciner les personnes les plus à risque, il y a une campagne qui est gratuite”a-t-il indiqué.

La campagne de vaccination a débuté en mars et Seulement 54 % de la population cible a été vaccinéeles autorités ont donc une nouvelle fois lancé un appel à se faire vacciner au plus vite pour mieux affronter cet hiver au niveau sanitaire.

-

NEXT Voici les propriétés, les bienfaits et l’effet sur les reins de cette boisson naturelle