La FECAVA et la FVE saluent le nouveau règlement européen sur le bien-être et l’identification des chiens et des chats

-

Cette initiative de l’Union européenne, attendue depuis des décennies par la profession vétérinaire, marque une étape importante dans la protection des animaux de compagnie.


Image : FECAVA.

La Fédération européenne des associations vétérinaires d’animaux de compagnie (FECAVA) et la Fédération européenne des vétérinaires (FVE) ont exprimé leur soutien à la récente proposition de la Commission européenne visant à améliorer le bien-être et la traçabilité des chiens et des chats dans l’Union européenne. Cette initiative, attendue depuis des décennies par la profession vétérinaire, marque une étape importante dans la protection des animaux de compagnie.

La proposition législative répond au besoin urgent de réglementations uniformisées dans tous les États membres, notamment en ce qui concerne l’élevage, le commerce et la détention de ces animaux. Ces dernières années, la demande de chiens et de chats a considérablement augmenté, notamment pendant la pandémie, mettant en évidence d’importantes lacunes dans les normes de bien-être animal au sein de l’UE. Les différences de réglementation entre les États membres ont conduit à la croissance de pratiques commerciales illégales, suscitant de sérieuses inquiétudes quant au bien-être de ces animaux.

Points clés de la proposition :

  • Identification et enregistrement obligatoires : la proposition garantit que tous les chiens et chats sont identifiables et traçables, une mesure cruciale pour un contrôle et une lutte efficaces contre le commerce illégal.
  • Normes harmonisées : L’établissement de normes minimales de bien-être animal et de règles harmonisées pour l’élevage et la commercialisation améliorera considérablement le bien-être des animaux de compagnie.
  • Réglementation du commerce en ligne : des mesures seront introduites pour réglementer le commerce en ligne des animaux de compagnie, obligeant les vendeurs à fournir des informations d’identification et d’enregistrement.
  • Soins vétérinaires préventifs : la proposition souligne l’importance des mesures sanitaires préventives, notamment des visites vétérinaires régulières et la tenue de registres, pour garantir le bien-être des animaux dans les établissements commerciaux.

Parmi les axes d’amélioration proposés par la FECAVA et la FVE, on distingue :

  • Portée élargie : Recommander des modifications pour garantir que tous les chiens et chats, quelle que soit la taille de l’établissement d’élevage, reçoivent une protection adéquate.
  • Identification et enregistrement universels : plaidez pour l’identification et l’enregistrement obligatoires de tous les chats et chiens, et pas seulement de ceux commercialisés à des fins financières.
  • Interdiction de la vente dans les animaleries : Appelez à l’interdiction de la vente de chiens et de chats dans les animaleries en raison de préoccupations concernant leur bien-être et leur socialisation.
  • Extension de l’interdiction des mutilations : insistez pour que l’interdiction des mutilations couvre tous les opérateurs et types de mutilations, en autorisant des exceptions uniquement pour des raisons médicales justifiables.
  • Gestion des refuges : Recommander que l’élevage d’animaux dans des refuges ne soit pas autorisé et que l’euthanasie soit uniquement décidée et réalisée par un vétérinaire.

Analyse complète

La FECAVA et la FVE ont publié une analyse détaillée de la proposition européenne sur le bien-être des chiens et des chats. Les deux entités saluent les efforts de l’UE pour améliorer le bien-être des chiens et des chats et relever les défis du commerce des animaux de compagnie. En soutenant les améliorations du règlement proposé et en promouvant des mesures visant à protéger le bien-être des animaux de compagnie, ces organisations vétérinaires cherchent à contribuer à une approche plus humaine et responsable du bien-être animal dans l’ensemble de l’Union européenne.

Étiqueter

1716461796_88_La-FECAVA-et-la-FVE-saluen Articles Similaires

75249f2de2.jpg

1716461796_88_La-FECAVA-et-la-FVE-saluen Plus de nouvelles


Le stress thermique dans les élevages porcins a un impact considérable sur les performances dans toutes les phases de production. – Article publié dans le numéro de mai de Suis.


Cette réunion de référence du secteur se tiendra les 20 et 21 juin dans la ville de Jerez de la Frontera, à Cadix, et il est également possible de s’inscrire virtuellement.


Ceva Salud Animal a collaboré et sponsorisé la conférence One Health organisée par l’Université de Lleida pour analyser la connaissance, la prévention et la gestion de cette maladie. Plus de 140 médecins et vétérinaires y ont participé.


Ces prix représentent l’engagement de l’entreprise à apporter de la valeur par l’innovation et, dans ce cas précis, à la matérialiser par des études et des recherches visant à approfondir nos connaissances sur la maladie.


Image d'archive d'un événement précédent.

Coïncidant avec la Journée internationale des femmes de l’élevage, l’entreprise organise la cinquième édition de ce projet qui veut mettre en valeur le rôle croissant des femmes dans le secteur de l’élevage.

-

NEXT Voici les propriétés, les bienfaits et l’effet sur les reins de cette boisson naturelle