Techniques de récupération pour vaincre la fatigue musculaire

Techniques de récupération pour vaincre la fatigue musculaire
Techniques de récupération pour vaincre la fatigue musculaire
-

Une personne se plonge dans la course à pied dans le parc (Illustrative Image Infobae)

Un malaise général après entraînements intenses C’est un phénomène fréquent et peut être associé à fatigue musculaire. Cette condition touche de nombreux les athlètes et amateurs qui cherchent à maintenir des performances physiques élevées, et peuvent entraver à la fois leur progression et leurs performances.

Un coureur amateur court sur la plage (Image d’illustration Infobae)

Selon le magazine américain QCvaincre cette fatigue passe par suivre un série de pratiques de récupération. Ces méthodes Ils permettent non seulement de soulager les douleurs musculaires, mais aussi de préparer le corps aux futurs entraînements, optimisant ainsi chaque séance d’exercice.

Une personne immergée dans l’exercice, courant entre des molécules et des atomes aux couleurs vibrantes. La représentation visuelle évoque le lien entre l’entraînement physique, la vitalité et la santé moléculaire. (Image d’illustration Infobae)

En outre, ils indiquent que ces pratiques incluent techniques de récupération activecomme marcher soit nagerqui maintient la circulation sanguine et aide à éliminer les déchets métaboliques accumulés dans les muscles.

C’est le moment où une femme plonge dans la piscine après avoir fait son entraînement (VisualesIA)

L’une des techniques les plus efficaces pour faciliter le rétablissement est l’utilisation de glace et massage. Laura Muirchampion d’Europe du 1 500 mètres, suggère au magazine QC Utilisez des bains de glace pour soulager les tensions musculaires après un entraînement intensif. Elle se trempe dans des glaçons pendant dix minutes après ses séances.

De plus, une physiothérapie avec des massages sportifs, qui peuvent durer jusqu’à une heure, est indispensable pour éliminer toute tension accumulée au niveau des mollets, des tendons et du dos. Ellie Bakermédaillé d’argent européen chez les moins de 23 800 mètres, recommande également dans le magazine cq, des douches de contraste, alternant eau chaude et eau froide, pour éliminer l’acide lactique et préparer les muscles pour le lendemain. Cette technique est sûrement la plus réconfortante pour tous, car elle est très relaxante et ne nécessite pas beaucoup de placement de glace.

Une étude de 2017 publiée dans Frontières de la physiologie a montré que le massages thérapeutiques post-entraînement Ils sont efficaces pour réduire la fatigue musculaire et améliorer les performances. Ces massages augmentent la température de la peau, améliorent Débit sanguin et lymphatique, et aident à entrer dans un état de relaxation.

Une autre stratégie de rétablissement essentielle et souvent sous-estimée est rêve. Kyle Langford médaillé d’argent aux Jeux du Commonwealth au 800 mètres, souligne au magazine l’importance de bien dormir et propose, si possible, une sieste deux heures après les séances du matin. On dit qu’une heure de sommeil avant minuit équivaut à deux heures après, alors Langford essaie de s’endormir entre minuit. 22h30 et 23h00.

Dormir est très important après l’entraînement (Illustrative Image Infobae)

La nutrition joue également un rôle fondamental dans la récupération musculaire. Selon Charlie Grice, le quatrième coureur britannique le plus rapide au 1 500 mètres, la récupération commence immédiatement après la routine d’entraînement. Il recommande d’ingérer protéines et glucides dans le premier 30 minutes après l’exercice. Dans des situations imprévues, comme par exemple manquer de suppléments protéiques, Grice opte pour des alternatives simples telles que boire du lait pour vous assurer de recevoir les nutriments nécessaires. De plus, en général, une alimentation riche en vitamine E est nécessaire, idéale à consommer après l’exercice pour préserver une bonne santé.

Délicieux shake protéiné à base de banane et de noix, idéal après l’entraînement – (Illustrative Image Infobae).

Une stratégie supplémentaire pour accélérer la récupération consiste à maintenir votre corps en mouvement après un entraînement intense. Carole Mackspécialiste de la force et de la préparation physique, suggère de pratiquer des activités douces comme faire du yoga soit faire du jogging doucement. Ces exercices une faible intensité aide à réduire tension musculaire sans ajouter de stress supplémentaire au corps humain.

Une femme pratiquant le yoga après une formation (Image d’illustration Infobae)

Il repos C’est essentiel pour tout le monde, surtout après éducation physique. Boire de l’eau ou du jus et prendre quelques minutes de repos après l’exercice sont des pratiques recommandées pour améliorer récupération musculaire.

Homme se reposant dans une salle de sport avec une bouteille de jus d’orange (visualesIA)

prendre le temps de hydrater et le repos contribue à la récupération du corps. Après avoir terminé une séance de exercicele corps a besoin de reconstituer les liquides et de permettre aux muscles de se détendre, ce qui aide à prévenir fatigue musculaire. Cette mesure est essentielle non seulement pour se sentir mieux, mais aussi pour éviter les blessures et améliorer les performances lors des prochaines séances.

Une bonne récupération est essentielle pour vaincre la fatigue musculaire post-entraînement. L’intégration de techniques telles que les bains de glace, les massages, un bon repos, une bonne nutrition, des mouvements doux et l’utilisation de remèdes topiques peuvent faire une grande différence dans la performance et le bien-être général de toute personne et c’est pourquoi cela doit être pris en compte dans l’heure après avoir effectué ces exercices.

-

NEXT Voici les propriétés, les bienfaits et l’effet sur les reins de cette boisson naturelle