MotoGP : le GP du Kazakhstan suspendu

MotoGP : le GP du Kazakhstan suspendu
MotoGP : le GP du Kazakhstan suspendu
-

Les 22 nominations inscrites à l’agenda initial du Championnat du Monde MotoGP 2024 ont fait l’objet d’une nouvelle retouche. Après l’annulation du GP d’Argentine, qui a laissé la liste à 21, est venue la suspension du GP du Kazakhstan, initialement prévu le 16 juin. La raison, rapportée par Dorna (promoteur de la Coupe du Monde) dans un communiqué, souligne les graves inondations subies par l’Asie centrale.

“La FIM, l’IRTA et Dorna Sports annoncent le report du Grand Prix du Kazakhstan à la fin de 2024. Des conditions météorologiques sans précédent ont provoqué des inondations dans toute l’Asie centrale, provoquant une urgence nationale au Kazakhstan et déplaçant une grande partie de la population. Il ne serait pas responsable pour le MotoGP d’ajouter une charge supplémentaire aux autorités ou aux services alors qu’ils s’efforcent d’aider les dizaines de milliers de personnes touchées à travers le pays. “Par conséquent, le circuit international de Sokol n’accueillera pas le MotoGP aux dates annoncées précédemment, et toute autre mise à jour sera publiée une fois confirmée”, indique le communiqué.

La rupture d’un barrage sur l’Oural, provoquée par une forte pression de l’eau, a provoqué de graves inondations et près de 14 500 maisons ont été inondées. Au total, 16 500 personnes ont dû être évacuées.

Pour l’instant, La compétition sur le circuit Sokol n’est pas annulée. Dorna a pour objectif d’essayer de le réintroduire au programme plus tard dans la saison. La chance pointe vers le 22 septembre, date réservée pour le GP d’Inde, qui l’an dernier était incertain jusqu’à la dernière minute et qui reste compliqué pour 2024. Le Kazakhstan y entrerait. En cas de modification, la saison serait finalement réduite à 20 dates.

-

PREV RTVC diffusera les matchs de home run de la Liga BetPlay 2024 | Football colombien | Ligue Betplay
NEXT Le dialogue entre Messi et un fan argentin qui l’a croisé dans la voiture à Miami : “Merci d’être la meilleure personne”