« Purruco » Antuña en mode fan : « On souffre toujours mais ça vaut le coup, on y va étape par étape »

« Purruco » Antuña en mode fan : « On souffre toujours mais ça vaut le coup, on y va étape par étape »
« Purruco » Antuña en mode fan : « On souffre toujours mais ça vaut le coup, on y va étape par étape »
-

Déjà confirmé dans son poste de directeur technique de San Martín lors du Premier National, Raúl Antuña a analysé l’énorme victoire de son équipe contre Guillermo Brown de Puerto Madryn pour la 14ème date du Premier National. Le « Purruco », né et élevé dans le club de Concepción, le vit près de la ligne de lime mais en fan.

“Je suis fan, donc ici nous souffrons comme tout le monde mais nous devons être calmes car il y a un long chemin à parcourir”, a ouvert la conférence Antuña. Avec lui à la tête de l’équipe, l’équipe est en train de trouver une voie, une image du football qui a été capturée avant les sudistes, notamment dans le complément lorsque Verdinegro a montré sa meilleure version : “Nous étions calmes, nous n’étions pas aussi désespérés que dans les 45 premières minutes. , En seconde période, nous avons pu ouvrir le score et ensuite nous l’avons très bien géré, dans le seul danger qu’ils avaient, Borgogno a été extraordinaire”, a déclaré l’entraîneur, louant le gardien noir-vert qui a réalisé une autre bonne performance ce samedi.

Poursuivant son analyse, Antuña a souligné : « Nous n’avons pas mal joué en première mi-temps mais nous avons été accélérés, en seconde période nous avons réussi à nous calmer et à trouver les espaces. Nous avons joué un match intéressant, nous avons marqué 6 points à domicile et cela renforce la confiance des joueurs, nous attendons avec impatience le classement mais il reste encore un long chemin à parcourir”a déclaré le DT.

Antuña a encore une fois félicité son équipe : « La performance et l’envie de travailler nous donnent envie de venir tous les jours à 7 heures du matin. Un grand groupe de personnes s’est formé et peut-être que maintenant nous le disons parce que nous gagnons, mais c’est le cas. C’est bien que tu saches que c’est un plaisir d’être dans un groupe comme celui-ci. “C’est une équipe avec beaucoup de faim, avec beaucoup d’envie”, a-t-il exprimé. Purruco, comme il s’est toujours identifié, a donné un terrain à des jeunes du club comme Santiago Barrera qui a disputé ce samedi son deuxième match comme titulaire et Lucas Acosta, un autre garçon de l’équipe de jeunes qui vient du plus jeune au plus âgé. « Nous avons un effectif nombreux, nous voyons dans la semaine ce qu’ils peuvent nous proposer et ceux qui entrent répondent. Nous travaillons bien, il y a une bonne coexistence et une saine compétition, les gens peuvent profiter des joueurs qui se donnent à 100%”, a déclaré l’homme de San Juan.

-

PREV Promesses, larmes et espoir : les habitants de Vélez ont pris possession de Santiago
NEXT Canelo Álvarez vs Jaime Munguía LIVE : heure et chaîne du combat