Un journaliste balaie la parole avec la direction de Cobreloa pour les renforts et le nouveau DT : “Ils économisent de l’argent pour le poids”

Un journaliste balaie la parole avec la direction de Cobreloa pour les renforts et le nouveau DT : “Ils économisent de l’argent pour le poids”
Un journaliste balaie la parole avec la direction de Cobreloa pour les renforts et le nouveau DT : “Ils économisent de l’argent pour le poids”
-

National

L’incertitude et l’inquiétude persistent à Calama après le départ bruyant d’Emiliano Astorga du banc de Cobreloa.

Pour Nicolas Navarro

13/05/2024 – 16h55 CLT

©PhotosportCobreloa compte quatre défaites consécutives dans le tournoi national.

Cuivreloa ne lève pas la tête dans le Championnat national. Les loínos ont été battus par Copiapó sportif et les supporters orange commencent à perdre patience après une série de mauvais résultats.

L’entraîneur intérimaire espère que ces mauvais résultats pourront être inversés lors des prochains matches, mais il y a quelque chose qui suscite l’inquiétude parmi les supporters. Qu’est que c’est?. On ne sait toujours pas qui sera le successeur de Emiliano Astorga.

La vérité est que plusieurs noms sont apparus sur le radar de l’équipe Calama ces dernières semaines, parmi lesquels se démarquent : Jaime García, Nicolas Nuñez et José Luis « Coto » Sierra.

ILS TOMBE LE LEADERSHIP DE COBRELOA AVEC TOUT

C’était au programme Métropole Centrale de Radio La Clave que le journaliste Mauricio Contreras Il prit quelques minutes pour parler du mal actuel des Renards du Désert.

« Était-ce pire qu’avec Astorga ? Cobreloa est une équipe très désordonnée, Jorge Luna a pris une photo et personne n’a marqué, un gâchis. Je crois que Cobreloa a des joueurs pour plus. À côté de La Calera, est-ce si précaire ? à côté d’Audax ? Je pense qu’il en a plus », a-t-il commencé par dire.

Cobreloa n’a pas ajouté de points depuis quatre dates | PHOTO : Juan Carlos Moro/Photosport

Même « Flaco », comme on surnomme le communicateur, est allé plus loin et a blâmé les dirigeants de Loíno. « Il y a des joueurs qui ont été embauchés et qui ne font pas partie du banc comme Mario Sandoval, il n’est pas là. “Je pense que le niveau des renforts n’était pas approprié”, a-t-il noté.

« À la direction, je ne les vois pas se présenter pour avoir un nouvel entraîneur. “Je pense qu’ils ont besoin d’un entraîneur pour les organiser et jouer en équipe… Ils économisent de l’argent pour le poids et veulent économiser un mois de salaire”, a-t-il conclu.

QUEL SERA LE PROCHAIN ​​JEU DE COBRELOA ?

Cobreloa retrouvera le terrain le samedi 18 mai pour affronter, à partir de 15 heures, le Deportes Iquique dans un match qui s’annonce de haut vol contre le vice-champion National 2024.

-

PREV Axel Werner et Franco Ibarra, les moments forts du triomphe des voyou à Bajo Flores – Diario El Ciudadano y la Región
NEXT Dimayor a confirmé les matchs du groupe B simultanément