Max Verstappen a pris la pole et égalé le record d’Ayrton Senna à Imola

Max Verstappen a pris la pole et égalé le record d’Ayrton Senna à Imola
Max Verstappen a pris la pole et égalé le record d’Ayrton Senna à Imola
-

Max Verstappen ne peut jamais être considéré comme mort, surtout si le Néerlandais a une motivation devant lui, comme égaler le record d’Ayrton Senna de huit pole positions consécutives à Imola. Avec un chrono de 1’14”746, le triple champion du monde a distancé les McLaren d’Oscar Piastri et Lando Norris.

Verstappen, après un vendredi difficile avec la Red Bull, a rapidement réalisé le meilleur temps au début des qualifications mais ce sont les McLaren d’Oscar Piastri, d’abord, et de Lando Norris, plus tard, qui ont perdu une minute et 16 secondes, la marque qui avait été fixé jusqu’à présent ce week-end à Imola.

Charles Leclerc, qui avait été le plus rapide vendredi aux essais, n’a pas été le plus rapide cette fois car Ferrari a choisi de mettre des pneus jaunes sur ses deux voitures et de conserver les trains de pneus tendres pour se battre en Q3. Malgré cela, le Monégasque et Carlos Sainz ont réussi à se placer à moins de 200 millièmes de retard au début de la Q1, qui, comme cela arrive habituellement, s’est définie dans les dernières secondes avec une piste aux meilleures conditions.

Nico Huulkenberg a ensuite surpris en plaçant son nom en tête du classement avec un temps de 1m15s841 et a déclenché la célébration de la boîte Haas. Cela n’a pas duré longtemps, c’est vrai : Verstappen était 79 millièmes plus rapide (1m15s762) et Leclerc, 61 mais avec des pneus médiums.

La surprise de la Q1, quant à elle, a été l’élimination de Fernando Alonso, qui est rentré aux stands avec près d’une minute de la fin et a clôturé un mauvais samedi après la chute qui a provoqué le drapeau rouge lors de la troisième séance d’essais. Sont également exclus Sauber (Valtteri Bottas et Guanyu Zhou), Logan Sargeant (Williams) et Kevin Magnussen (Haas).

Le mystère sur les performances réelles des Ferrari a été révélé lors de la première sortie sur la piste de la Q2, lorsque Leclerc, avec le caoutchouc tendre, a perdu 58 millièmes de seconde face à Verstappen et avec un temps de 1 minute, 15 secondes et 328 millièmes. il prend la première place, à 30 millièmes du nouveau (et surprenant) deuxième Yuki Tsunoda, qui n’a pas eu besoin de repartir en piste.

Les 10 classés pour la Q3 ont été définis, logiquement, dans les derniers instants. En lutte pour entrer, les Mercedes ont rapidement pris la piste et sont passées des 11ème et 12ème places aux sixième et septième, même si elles ont été en danger jusqu’au bout. Enfin, l’élimination de Sergio Pérez – l’autre protagoniste de la chute lors des derniers essais – les a sauvés et leur a permis d’avancer aux huitième et neuvième places, devant Daniel Ricciardo.

En contrepartie chez Red Bull, le meilleur temps de la Q2 a été aux mains de Verstappen (1m15s176), suivi à 152 millièmes par Leclerc et 182 par Tsunoda. Sans aucune chance, aux côtés de Checo, se trouvaient les Alpines d’Esteban Ocon et Pierre Gasly et les autres Aston Martin (Lance Stroll) et Williams (Alex Albon).

Avec le défi d’abaisser les minutes et 15 secondes, la Q3 a commencé avec Verstappen donnant le ton avec le record du premier secteur qui lui a permis de clôturer un temps de 1m14s869, 73 millièmes plus rapide que Norris, l’autre pilote qui a réussi à tourner en 1m14s. . Leclerc, quant à lui, était à un dixième et demi de la troisième place, mais avec un train de pneus tendres neufs à mettre sur sa Ferrari.

Pour ne pas prendre de risques, à plus de deux minutes de la fin, tous les pilotes sont sortis à la recherche de leur meilleur tour. Sainz a été le premier à se lancer mais dans le premier secteur il a déjà perdu trois dixièmes et a dit adieu à une éventuelle pole position. Quelque chose de similaire s’est produit avec son coéquipier, qui a d’abord perdu 267 millièmes puis a réalisé un record dans le deuxième set pour s’enthousiasmer.

Cependant, son temps n’a été que suffisant pour le laisser à 101 millièmes du premier temps de Verstappen, qui l’a ensuite abaissé à 1m14s746 pour décrocher sa huitième pole consécutive à Imola, égalant le record du grand Ayrton Senna, dont le 30e anniversaire vient de mourir. sur ce circuit le 1er mai.

-

PREV Santa Fe prépare des variantes pour la fin du match retour : possible onze de départ
NEXT José Mourinho s’est rendu aux pieds de Lionel Messi : le curieux éloge qu’il lui a dédié