“J’espère finir la course, rentrer chez moi et penser à Monaco”

-

Fernando Alonso vit le week-end le plus compliqué de l’année à Imola, avec des accidents et de la malchance comme celle du classement, où il n’a pas pu passer de la Q1.

“Non, la journée n’a pas été facile, elle a été improductive puisque j’ai raté des tours le matin puis en Q1. Nous avons mis du gaz pendant toute la séance, avec plusieurs arrêts aux stands pour me donner plus d’opportunités de faire des tours.” dit l’Asturien.

“Quand j’ai réglé la première fois, j’étais très plein d’essence, et quand je suis parti pour la dernière tentative, déjà plus légère, l’équipe m’a appelé et Ils m’ont dit d’arrêter parce qu’ils ont vu quelque chose, dont je ne sais toujours pas ce que c’est, j’ai demandé s’ils étaient sûrs d’avoir ce dernier tour avec lequel j’aurais pu entrer en Q2, mais ils ont insisté sur la boxe, la boxe”, a-t-il déclaré. ajoute.

La réalité signifie qu’Alonso n’attend pas grand-chose d’une date à laquelle il commence 19ème “sur le deuxième circuit le plus compliqué pour dépasser après Monaco, même Singapour est moins compliquéc’est pour ça que je n’attends rien, finir la course, rentrer à la maison et penser à Monaco, partir en dernière ligne sera très très difficile, un de ces jours où tout se passe à l’envers, avec l’accident du FP3 et un classement qui n’a pas été facile et nous devons l’accepter aussi”, a-t-il déclaré sincèrement.

Fernando a voulu souligner l’excellent travail de l’équipe en préparant la voiture : “Le travail de l’équipe aujourd’hui a été fantastique, y compris les deux travaillant ensemble contre la montre pour mettre la voiture en ordre de qualification et ils y sont parvenus.. Voyons ce que nous sommes capables de faire en course, mais je tiens à remercier chacun d’eux”, prend fin.

-

NEXT Marcela Gómez a révélé la raison du départ de Daniela Henao d’Amérique