L’image inquiétante de Novak Djokovic lors de son dernier match : « Ce n’est pas agréable de souffrir comme ça sur le terrain »

L’image inquiétante de Novak Djokovic lors de son dernier match : « Ce n’est pas agréable de souffrir comme ça sur le terrain »
L’image inquiétante de Novak Djokovic lors de son dernier match : « Ce n’est pas agréable de souffrir comme ça sur le terrain »
-

Novak Djokovic tremble lors de son dernier match

Novak Djokovic Il a été éliminé en demi-finale de l’ATP à Genève (Suisse) face à Tomas Machac. Le Tchèque l’a battu en trois sets (6-4, 0-6 et 6-1) et l’a laissé sans autre finale dans le circuit qu’il mène en tant que n°1 mondial cette saison. Au-delà du revers précédant ses débuts à Roland-Garros ce dimanche face au Français Pierre-Hugues Herbert, Nolé Il a laissé une image qui a suscité l’inquiétude de tous les fans.

Pendant une période de repos, il paraissait tremblant et triste. Il montrait même des signes de vertiges et était manifestement soumis à beaucoup de stress et souffrait d’un coup de chaleur. Après le match, le Serbe lui-même a déclaré : « Quand je suis arrivé ici, je m’attendais à jouer plus d’un match et j’en ai joué trois. Mais j’aimerais pouvoir me sentir mieux. Ce n’est pas agréable de souffrir ainsi sur le terrain. Il est difficile de se concentrer sur le tennis quand on a autre chose en tête. J’espère juste être prêt et en bonne santé pour Roland-Garros.

Après avoir perdu le premier set, le Un joueur de tennis de 37 ans a demandé une assistance médicale et ils l’ont aidé à faire baisser sa température avec des serviettes glacées, quelque chose d’inhabituel étant donné qu’il ne faisait que 17 degrés à Genève et que Djokovic ne commande même pas habituellement ce type de boisson gazeuse en Australie avec une température de 40 degrés. Cet arrêt l’a aidé à remporter sept matchs de suite, même si le Tchèque a gagné facilement dans le troisième set.

Nolé Il s’est montré pessimiste quant à ce que sera sa performance à Roland-Garros : « Bien sûr, je suis inquiet. Cette année, je n’ai pas bien joué du tout, à part quelques matchs ici et là. Les choses sont comme elles sont. Je ne me considère pas comme un favori à Paris. Je vais essayer de prendre les matchs les uns après les autres. Je n’ai pas passé une bonne soirée et aujourd’hui c’était difficile. J’ai eu des sentiments horribles pendant la première partie du jeu. Je ne veux pas enlever le mérite à Tomás (Machac), qui a mérité sa victoire, mais je ne sais pas quoi penser de ce match. Je préfère l’oublier. Je ne sais pas non plus comment je pourrais gagner le deuxième set.

Nous ne devons pas perdre de vue qu’il y a quelques semaines, il a été accidentellement frappé à la tête avec une bouteille alors qu’il signait des autographes pour ses fans. Bien qu’il ait abordé le sujet avec humour, il a ensuite perdu au Masters 1000 à Rome avec le Chilien Alejandro Tabilo et a reconnu qu’il avait été affecté par ce qui s’était passé quelques heures auparavant : “J’ai vécu une demi-heure ou une heure de nausées, de vertiges, de sang, plein de choses différentes. J’ai réussi à bien dormir, mais j’avais des maux de tête. La façon dont je me sentais sur le terrain aujourd’hui était complètement comme si un autre joueur avait mis mes chaussures. Aucun rythme, aucun tempo, aucun équilibre dans aucun plan. C’est un peu inquiétant», avait-il déclaré à l’époque.

Finalement, Djokovic a fait ses adieux à la Suisse avec la frustration dans le dos, même après avoir savouré son 1 100ème victoire le jour de son anniversaire (22 mai) contre l’Allemand Yannick Hanfmann (6-3 et 6-3). À 37 ans, il devient le troisième joueur de tennis de l’histoire de l’Open Era à atteindre ce chiffre : les autres sont l’Américain Jimmy Connors (1 274 victoires) et le Suisse Roger Federer (1 251).

Avec une humeur et une expression différentes, il avait déclaré après son passage en quarts de finale : « La clé était l’anniversaire. L’anniversaire ne serait probablement pas le même si je n’avais pas gagné le match, mais c’est agréable d’être ici pour la première fois dans ce tournoi, avec ma famille qui vient aussi me soutenir. J’ai grandi avec ma tante, mon oncle et mes deux cousins ​​​​la majeure partie de ma vie. On n’a pas beaucoup l’occasion de se voir ces derniers temps donc c’est vraiment sympa. « Je passe des moments très agréables sur la piste, mais aussi en dehors. »

Bien que plusieurs tournois restent à jouer, Djokovic continue sans apparaître en finale jusqu’à présent cette année, quelque chose qui n’est pas arrivé depuis 2006 (Depuis 2007, année où il a disputé les duels décisifs à Indian Wells et à l’US Open, il a toujours disputé au moins une finale).

Il a perdu en demi-finale de l’Open d’Australie contre l’Italien Jannick Sinner, a été battu par l’Italien Luca Nardi au troisième tour d’Indian Wells, a également perdu en demi-finale contre le Norvégien Casper Ruud à Monte Carlo et vient d’être éliminé par le Le Chilien Alejandro Tabilo au troisième tour à Rome.

Djokovic a été battu à Genève (Photo : Martial Trezzini/Keystone via AP)

-

NEXT Marcela Gómez a révélé la raison du départ de Daniela Henao d’Amérique