Bologne tombe à Gênes et dit presque adieu à la troisième place

Bologne tombe à Gênes et dit presque adieu à la troisième place
Bologne tombe à Gênes et dit presque adieu à la troisième place
-

Il Bologne Il a presque définitivement dit au revoir à la troisième place et pourrait même se voir relégué à la cinquième position finale, après avoir clôturé la saison ce vendredi avec une défaite (2-0) lors de sa visite sur le terrain de Gênes. Un revers qui ne peut ternir la saison sensationnelle de l’équipe de Thiago Mottaancien joueur, entre autres, de Barcelone et de l’Atlético de Madrid, qui soixante ans plus tard disputera à nouveau la Ligue des Champions.

Tout un exploit auquel les ‘rossoblu’ ont voulu ajouter une troisième place dont Bologne a dit au revoir presque définitivement avec la défaite (2-0) subie ce vendredi au stade Luigi Ferraris. Comme s’il s’agissait d’une prolongation de ce qui s’est passé lundi dernier, lorsque les Bologneses ont raté une victoire (3-3) sur la Juventus qui semblait certaine après avoir atteint le dernier quart d’heure avec une avance de 3-0, Bologne a semblé céder pour la saison. se terminer tôt.

Une circonstance que Gênes n’a pas laissé passer pour mettre fin à la séquence de huit matchs consécutifs que les hommes de Thiago Motta n’avaient pas perdus en tant que visiteurs grâce aux buts de Ruslan Malinovsky et Vitinha. Si à treize minutes le milieu de terrain ukrainien n’a pas raté une passe de l’Espagnol Aaron Martin Pour ouvrir le score (1-0), à la cinquante-neuvième minute le Portugais Vitinha a définitivement scellé la victoire locale. Deux buts qui ont permis au Gênesqui conduit Alberto Gilardinoclôturent la saison à une honorable onzième place, tandis que Bologne pourrait être reléguée à la cinquième place par la Juventus et l’Atalanta, qui compte deux matchs de moins que les « rossoblu »

Suivez la chaîne Diario AS sur WhatsApp, où vous trouverez tout le sport dans un seul espace : l’actualité du jour, l’agenda avec les dernières nouvelles sur les événements sportifs les plus importants, les images les plus marquantes, l’avis des meilleurs AS. entreprises, des rapports, des vidéos et un peu d’humour de temps en temps.

Changements

Kacper Urbanski (59′, Giovanni Fabbian), Jens Odgaard (60′, Riccardo Orsolini), Djed Spence (62′, Stefano Sabelli), Kévin Strootman (62′, Ruslan Malinovskyi), Jesper Karlsson (69′, Alexis Saelemaekers), Caleb Ekuban (76′, Vitinha), Alan Matturro (76′, Giorgio Cittadini), Nicolas Bagnolini (85′, Federico Ravaglia), Tommaso Corazza (85′, Lorenzo De Silvestri), Daniele Sommariva (85′, Nicola Leali)

Buts

1-0, 12′ : Malinovski2-0, 58′ : Vitinha

Cartes

Arbitre : Alberto Santoro
Arbitre VAR : Marco Serra, Daniele Chiffi
Oussama El Azzouzi (55′, Jaune), Santiago Castro (63′, Jaune), Léali (66′, Jaune)

Classification
Classification P.T. P J. P.G. PE PP
9 53 37 13 14 dix
dix 52 37 13 13 onze
onze 49 38 12 13 13
12 Quatre cinq 37 onze 12 14
13 37 37 9 dix 18
Classification P.T. P J. P.G. PE PP
2 74 37 22 8 7
3 68 37 18 14 5
4 68 38 18 14 6
5 66 36 vingt 6 dix
6 63 37 18 9 dix

-

PREV Le voleur de médailles s’est excusé auprès du joueur de l’Atlético Bucaramanga
NEXT L’Allemagne s’est débarrassée de la Hongrie