Un autre de Nico Castillo : maintenant il se moque de Matías Zaldivia et du « U » pour ne pas avoir de stade

Un autre de Nico Castillo : maintenant il se moque de Matías Zaldivia et du « U » pour ne pas avoir de stade
Un autre de Nico Castillo : maintenant il se moque de Matías Zaldivia et du « U » pour ne pas avoir de stade
-

Il a remplacé Fernando Zampedri dans les arrêts de jeu et a touché le ballon une ou deux fois, il a essayé de surprendre Castellón et pas grand-chose d’autre, mais ce dont on a le plus parlé après la victoire de l’Université Catholique sur le « U », c’est de lui : le château de Nicolás. Comme d’habitude, après le match, l’avant-centre croisé a croisé la route des supporters bleus et n’a rien trouvé de mieux que de leur faire des gestes obscènes pour les célébrer. La direction de l’UC a dû s’excuser quelques heures plus tard, et les deux collègues ainsi que leur propre entraîneur ont soulevé la question.

De l’autre côté, bien sûr, on lui a aussi répondu : d’abord il a échangé des messages – pas très amicaux – avec l’ancien gardien de l’Université du Chili Johnny Herrera sur les réseaux sociaux, et plus tard Matías Zaldivia a exprimé son malaise lors d’une conférence de presse.

“Nous n’aimons pas que les gens manquent de respect à notre peuple, surtout sur notre terrain, mais c’est tout”, a déclaré le défenseur bleu.

Des propos repris par le récit officiel de J13 sur Instagram et cela a rallumé la mèche de Castillo :

“Notre quoi?”» a écrit l’attaquant, qui n’a visiblement pas l’intention de retenir la leçon, accompagné d’un emoji riant. Ce dernier bien sûr, car les Bleus n’ont pas leur propre stade.

Voir sa réponse ici :

Le croisé n’a pas retenu la leçon.

-

PREV YUME, l’équipe féminine espagnole CS2 cherche un financement pour les qualifications pour la Coupe du monde de Riyad
NEXT Marcela Gómez a révélé la raison du départ de Daniela Henao d’Amérique