Gagnez-vous une place? Les grandes figures de Gonzalo Castellani contre Iquique

Gagnez-vous une place? Les grandes figures de Gonzalo Castellani contre Iquique
Gagnez-vous une place? Les grandes figures de Gonzalo Castellani contre Iquique
-

Colo Colo a joué un match rond contre Deportes Iquique. Ils ont gagné 3-0, contre une équipe qui a réalisé une belle campagne en 2024 et a ajouté de la confiance avant la finale de mercredi prochain contre Cerro Porteño, en quête de qualification pour les huitièmes de finale de la Copa Libertadores.

Un tableau de Jorge Almirón qui comptait de bons chiffres à son actif. Brayan Cortés a été excellent dans les plus claires d’Iquique, Alan Saldivia a été très ferme dans la marque, Arturo Vidal a montré la hiérarchie qui le caractérise, mais il y en avait un qui brillait de sa propre lumière : Gonzalo Castellani.

L’Argentin a joué le match après que l’entraîneur du Cacique ait pris la décision de laisser Esteban Pávez au repos. La proximité du duel contre Cerro Porteño pour la Copa Libertadores l’a amené à prendre cette décision, surtout parce qu’il est l’un des joueurs qui s’est le moins reposé.

Castellani jouait au même poste que Pavez et son absence n’a pas été remarquée. L’Argentin a assuré précision, marquage et aussi sortie nette dans un milieu de terrain qui semblait très huilé, aux côtés de Leonardo Gil et Arturo Vidal. C’est précisément entre l’ancien Calera et King qu’ils ont construit un partenariat intéressant.

L’excellent match de Gonzalo Castellani contre Iquique

Ces deux-là, en effet, se sont réunis pour le deuxième but de Colo Colo. Ils ont parfaitement nettoyé le jeu, de sorte que Carlos Palacios et Guillermo Paiva ont ensuite mis en place un jeu qui s’est terminé par un penalty. Un but qui a été déterminant dans le déroulement du match contre les dragons bleu clair.

Les chiffres de Castellani pendant le match sont décisifs : au cours des 78 minutes passées sur le terrain, il a réalisé 70 passes, dont 64 adressées à un coéquipier. De plus, il a été très précis avec les longs ballons, les frappant tous les cinq pendant le match.

Et non seulement il s’est bien comporté dans sa prestation, puisque sur les huit duels qu’il a eus sur le terrain, il en a remporté sept. De plus, il a également réalisé une interception, réalisé quatre tacles sur ses rivaux et un dribble. L’Argentin a finalement reçu trois fautes, ne perdant la possession qu’à six reprises.

Un match impeccable de Castellani qui intervient juste avant le duel crucial contre Cerro Porteño pour Libertadores. Là, Jorge Almirón devra résoudre un problème agréable, puisqu’il dispose de cinq joueurs capables de débuter et, s’il répète le schéma qu’il a occupé contre Iquique, seuls trois postes sont disponibles.

Gonzalo Castellani va célébrer le but avec Guillermo Paiva

Toute l’actualité de l’Eternal Champion dans la paume de votre main. Rejoignez la nouvelle chaîne DaleAlbo Whatsapp et suivez-nous sur Google News pour connaître l’actualité du Cacique.

-

NEXT Marcela Gómez a révélé la raison du départ de Daniela Henao d’Amérique