La particularité de l’histoire entre River et Deportivo Táchira dans le Monumental :: Olé

La particularité de l’histoire entre River et Deportivo Táchira dans le Monumental :: Olé
La particularité de l’histoire entre River et Deportivo Táchira dans le Monumental :: Olé
-

28/05/2024 16h15Mis à jour le 28/05/2024 à 16h20

“J’espère que malgré le mécontentement des gens, que nous allons accepter, j’espère qu’il y aura une belle synergie…” Martin Demichelis le sait. Les près de 85 mille personnes qui investiront le Monumental ce jeudi soir exprimeront pleinement leurs sentiments face à ce cadeau de Rivière. Il y aura des sifflements des plus colériques, des applaudissements des optimistes, de l’indifférence… Autant de sentiments qui, probablement, outre l’entraîneur, entourent certains joueurs.

Cependant, au-delà de la météo, la réalité est que jouer à Nuñez est un plus nécessaire pour essayer de se remettre sur pied et d’étirer les chiffres positifs du cycle MD, même si devant lui il y aura un Deportivo Táchira qui cherchera à profiter de la situation, avec un fond particulier qui invite, au moins, à l’illusion.

Tout au long de l’histoire, il n’y a eu que trois confrontations entre CARP et l’équipe située à San Cristóbal, au Venezuela. Le plus récent a eu lieu cette année, le 2-0 de Banda -buts de Fonseca et Boselli- lors de la première de la phase de groupes des Libertadores au Centre Sportif Pueblo Nuevo.

Pour retrouver les deux matchs précédents, il faut remonter 20 ans en arrière, jusqu’en 2004, où l’équipe de Leonardo Astrada a gagné 0-0 en tant que visiteur et Au Monumental, étrangement, il n’a pas non plus pu s’imposer.

Fleuve célébré au Venezuela. EFE.

Quel a été le résultat ? Le 14 avril de la même année, ils faisaient match nul 2-2 : José Sand et Fernando Cavenaghi Ils ont donné l’avantage à River en première mi-temps, mais Táchira a réagi et Leonel Vielma et Pedro Boada, à propos de l’époque, a scellé une égalité historique pour ceux dirigés par César Farías. De cette façon, L’équipe de Demichelis cherchera à battre les Vénézuéliens pour la première fois au Monumental, tandis que Eduardo Saragó et ses garçons vont tourner une nouvelle page historique.

L’histoire qui favorise River

El Millonario a joué neuf fois contre des équipes vénézuéliennes en Copa Libertadores au Monumental, avec sept victoires, un nul et une défaite.: battre le Deportivo Lara 3-1 (1966), 2-1 contre le Deportivo Italia (1966), 4-1 contre le Deportivo Galicia (16), 2-1 contre Portuguesa (16), 5-0 contre Minervén (1996), 2 -0 à Caracas (1996) et 4-3 à Trujillanos (2026). L’égalité a été évoquée contre Táchira et le seul qui pouvait prendre les trois points de Monumental était Caracas : 1-0 en Coupe 2007.

J’ai revécu la dernière victoire de River contre Táchira

-

NEXT Marcela Gómez a révélé la raison du départ de Daniela Henao d’Amérique