Des femmes pour l’histoire

Des femmes pour l’histoire
Des femmes pour l’histoire
-

ETs, sans aucun doute, un Coupe du monde pour l’histoire. Pour la première fois, il y aura un Courses mondiales de motos de vitesse dans lequel tous les pilotes sont des femmes. L’initiative de la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) et Dorna comme vitrine et promotion de la participation d’un plus grand nombre de femmes aux épreuves moto traditionnelles, il verra le jour ce week-end sur le circuit de Misano.

Le concours mettra en vedette la participation de nul autre que 25 femmesentre elles six espagnols: Ana Carrasco, María Herrera, Beatriz Neila Pakita Ruiz, Sara Sánchez et Andrea Sibaja. Il y aura jusqu’à 18 nationalités représentée.

Ils auront tous la même moto, une Yamaha R74 impactes, 700cc, 73 CV et un poids de 175 kilos. Les pneus seront Pirelli.

Ils rivaliseront au sein du Mondial Superbikeavec deux courses, un le samedi (11h50) et un autre le dimanche (11h50). La Superpole aura eu lieu vendredi. Les deux peuvent être vus gratuitement sur leur chaîne YouTube, sur DAZN, sur simple inscription, ou sur Movistar+. Au total, il y aura 12 courses réparties sur six week-ends.

Il y avait déjà des Coupes du monde féminines motocross, trial et enduro. Plus tard, il viendra Circuit automobile. Le tout dans le cadre de la lutte pour une plus grande égalité dans le sport sur deux-roues, car bien sûr, les compétitrices Ils pourront continuer à mesurer les hommescomme d’habitude.

María Herrera, à la dernière minute

C’est le cas de Maria Herrera, arrivé à la dernière minute avec Forward, son équipe MotoE. Il n’était pas dans le seul test de pré-saisonFabriqué en crémone, mais il y va. “Nous voulons écrire l’histoire avec notre équipe. Nous voulons faire du bon travail. Je ne sais pas à quoi ressemblera la première course car ce sera la première fois que je monterai sur la moto, mais lors de la prochaine, nous voulons se battre à la tête“, a-t-il déclaré lors de sa présentation au Mugello.

Ana Carrasco, lors du test à Crémone.

Ana Carrasco, favorite

Ana Carrasco est celui qui a le palmarès le plus excellent, avec son titre Supersport300 en 2018. Il a été en Moto3 jusqu’en 2023 et a dominé la précédente épreuve de ce WorldWCR, nom officiel du Championnat du Monde. “La FIM et Dorna se sont fortement engagées dans ce championnat et je crois qu’il est de mon devoir de faire partie de cette nouvelle aventure au moins au cours de cette première année. Dans cette première édition nous serons un exemple pour beaucoup de filles de tout le monde. Le but est de gagner des courses”, a-t-il déclaré.

CALENDRIER MONDIAL DE VITESSE FÉMININ

14 au 16 juin. Misano World Circuit Marco Simoncelli (Italie).

Du 12 au 14 juillet. Donington Park (Grande-Bretagne).

Du 9 au 11 août. Autodromo Internacional do Algarve (Portugal).

20 au 22 septembre. Circuit de Crémone (Italie).

11 au 13 octobre. Circuit d’Estoril (Portugal).

18 au 20 octobre. Circuit de Jerez – Ángel Nieto (Espagne)

PARTICIPANTS

Emily Bondi (FRA) Équipe YART Zelos Black Knights

Andrea Sibaja Moreno (ESP) Deza – Box 77 Racing Team

Tayla Relph (AUS) TAYCO Motorsport

Ran Yochay (ISR) 511 Terra&Vita Racing Team

Mallory Dobbs (États-Unis) Équipe de course de motos Sekhmet

Sarah Varon (COL) ITALIKA Racing FIMLA

Lucy Miche (ALE) TSL-Racing

Adela Ourednikova (RCH) DafitMotoracing

Nicole Van Aswegen (RSA) Andalaft Racing

Ana Carrasco (ESP) Équipe Evan Bros Racing Yamaha

Ornella Ongaro (FRA) Performances de l’équipe Flemmbo PL

Mia Stenseth Rusthen (NOR) Rusthen Racing

Chun Mei Liu (TAI) WT Racing Team Taïwan

Alyssia Whitmore (GBR) Équipe de course de motos Sekhmet

Lena Kemmer (AUT) Bertl K. Racing Team

Beatriz Neila Santos (ESP) Jambe Yamaha Prometeon

Luna Hirano (JAP) Équipe Luna

Pakita Ruiz (ESP) Équipe de course PS 46+1

Jessica Howden (RSA) Équipe Trasimène

Iryna Nadieieva (UCR) MPS.RT

Maria Herrera (ESP) Klint en avant

Sara Sánchez (ESP) 511 Terra&Vita

-

NEXT La Haas è una squadra in ascesa